Grâce aux smartphones et à leur appareil photo intégré toujours plus performant, il n'a jamais été aussi simple de prendre quelques clichés. Son importance ne cesse aujourd'hui de croître, non seulement pour les photos de famille ou les photos de vacances, mais aussi pour garder un oeil sur notre santé. L'utilisation de la photographie dite "clinique" est en effet en augmentation. L'un des domaines où les avantages de cette approche sont de plus en plus évidents est la dermatologie. Depuis plusieurs années, par exemple, les dermatologues conseillent à leurs patients de surveiller leurs points de beauté et autres taches cutanées et de vérifier tout changement, qui pourrait indiquer le développement de mélanomes ou de tumeurs. Pour un meilleur suivi, ils recommandent alors de prendre toutes les taches brunes en photo et de les publier sur Facebook, afin qu'un an plus tard, vous puissiez comparer cette photo à votre peau actuelle.

Urticaire

La photographie est également très utile pour de nombreux autres problèmes de peau. Une étude française menée par des dermatologues a indiqué qu'environ deux patients sur trois atteints d'urticaire prennent déjà des photos de leurs lésions cutanées lorsqu'ils vont en consultation. Cela améliore grandement le diagnostic et le traitement. D'autant qu'à peine la moitié des patients participants présentaient une éruption cutanée au moment de leur rendez-vous chez le médecin. Le diagnostic devait alors se faire à l'aide des photos, entre autres choses.

Évolution des blessures

Les photos sont importantes non seulement parce que les lésions cutanées sont souvent temporaires et peuvent déjà avoir disparues au moment où vous avez pris rendez-vous, mais aussi parce que les éruptions cutanées peuvent évoluer. Cela peut être dû à des égratignures ou à des traitements. Le médecin n'obtient donc pas toujours une image correcte au moment de le rencontrer. La photo de la blessure originale peut alors aider à savoir exactement ce qui se passe.

Mesure

La majorité des médecins ayant participé à l'étude considèrent que le selfie cutané est utile pour le diagnostic. Ils constatent que cela motive également les patients à documenter et surveiller leur état. C'est pourquoi il est également important de prendre des photos consécutives des lésions, afin que le médecin puisse voir l'évolution.

Comment faire une bonne photo de votre peau ?

  • Avoir un bon éclairage et un arrière-plan neutre
  • Placer une règle à côté de la blessure pour donner une idée de sa taille.