Les données de plus de 230.000 travailleurs ont été examinées. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise de faire, cinq jours semaine au moins, une demi-heure d'exercice d'intensité modérée (marcher à un bon rythme ou faire du vélo à moins de 20 km/h) ou faire une petite demi-heure d'exercice plus intensif (rouler à vélo à plus de 20 km/h) trois jours semaine.

L'enquête révèle que 70,2% des actifs en Belgique n'atteignent pas cette norme. Plus on est vieux et moins on bouge: 73% des personnes de 45 ans ne suivent pas cette directive, alors que c'est le cas de 63,8% des moins de 25 ans.

L'enquête ne tient compte que de l'activité physique effectuée en dehors du travail. Ce qui explique partiellement pourquoi les gens actifs dans l'horeca réalisent les plus mauvais scores. Le secteur du transport et celui du commerce ne brillent pas non plus: respectivement 74,9% et 73,3% n'y bougent pas assez. Ce sont les secteurs publics et de l'enseignement qui obtiennent les meilleures cotes.

Les hommes (61,2%) souffrent plus de surpoids que les femmes (47,5%) et leur nombre augmente aussi plus rapidement. Sur une période de sept ans, 3,5% d'hommes en plus se retrouvent en surcharge pondérale, contre 2,9% des femmes. Les kilos en trop augmentent aussi avec l'âge: 35% des moins de 25 ans sont en surpoids, dans la tranche d'âge 25-34 ans, ils sont 46,1% et chez les plus de 55 ans, ils sont 64,5% à être concernés.

Les données de plus de 230.000 travailleurs ont été examinées. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise de faire, cinq jours semaine au moins, une demi-heure d'exercice d'intensité modérée (marcher à un bon rythme ou faire du vélo à moins de 20 km/h) ou faire une petite demi-heure d'exercice plus intensif (rouler à vélo à plus de 20 km/h) trois jours semaine. L'enquête révèle que 70,2% des actifs en Belgique n'atteignent pas cette norme. Plus on est vieux et moins on bouge: 73% des personnes de 45 ans ne suivent pas cette directive, alors que c'est le cas de 63,8% des moins de 25 ans. L'enquête ne tient compte que de l'activité physique effectuée en dehors du travail. Ce qui explique partiellement pourquoi les gens actifs dans l'horeca réalisent les plus mauvais scores. Le secteur du transport et celui du commerce ne brillent pas non plus: respectivement 74,9% et 73,3% n'y bougent pas assez. Ce sont les secteurs publics et de l'enseignement qui obtiennent les meilleures cotes.Les hommes (61,2%) souffrent plus de surpoids que les femmes (47,5%) et leur nombre augmente aussi plus rapidement. Sur une période de sept ans, 3,5% d'hommes en plus se retrouvent en surcharge pondérale, contre 2,9% des femmes. Les kilos en trop augmentent aussi avec l'âge: 35% des moins de 25 ans sont en surpoids, dans la tranche d'âge 25-34 ans, ils sont 46,1% et chez les plus de 55 ans, ils sont 64,5% à être concernés.