Comment reconnaître et vaincre le blues d'hiver

Vous vous sentez épuisé, émotif, lunatique et vous avez un appétit insatiable pour les friandises sucrées ou grasses ? Alors vous ne faites pas exception : vous souffrez du "blues d'hiver". Selon une étude britannique, un adulte sur cinq serait atteint de cette forme légère de dépression saisonnière.

Investir dans le volontariat, c'est bon pour la santé

La Mutualité chrétienne et la Faculté de Psychologie de l'UCLouvain ont démontré à travers une étude à grande échelle un lien significatif entre l'engagement volontaire dans la vie associative et la santé. Le sentiment d'être en bonne santé, la confiance en soi, l'impression d'être mieux intégré dans la société ou avoir une consommation moindre des médicaments sont autant de constats dressés par cette étude lorsque la personne s'investit dans le volontariat.

Les cauchemars, un mal nécessaire pour gérer son stress

Les mauvais rêves qui causent un sentiment de peur n'ont pas que des aspects négatifs. Ils servent à contrôler plus efficacement l'angoisse dans la vie réelle. Ce lien a été fait par une équipe de chercheurs genevois et leurs collègues de l'Université de Winsconsin.

Diagnostic de démence : Savoir rassure

De la dévastation au soulagement : le diagnostic de démence occasionne un tsunami d'émotions contradictoires. Même si les moyens thérapeutiques sont limités, il est rassurant de savoir à quoi s'attendre.

Détecter l'épilepsie silencieuse

Un épileptique sur sept a des crises d'absence de quelques secondes à plusieurs minutes. Pour détecter ces courts-circuits, une entreprise belge a développé une application intelligente.

Un bon patron est le meilleur tampon contre le burn-out

Les dirigeants d'entreprise jouent un rôle crucial dans l'épuisement professionnel. C'est ce qu'il ressort d'une enquête menée par l'Université de Gand (UGent) en collaboration avec le quotidien De Morgen auprès de 1.153 (ex-)patients traités pour burn-out.

Le burn-out, pas encore reconnu comme "maladie" par l'OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère que le burn-out est un "phénomène lié au travail" et pas une maladie, a déclaré mardi un porte-parole, en apportant des précisions à ce qui avait été annoncé la veille par l'agence spécialisée de l'ONU.

Bien vieillir chez soi, un état d'esprit

On peut adapter son logement pour éviter les accidents domestiques. Il est possible de bénéficier d'une kyrielle d'aides à domicile pour se libérer de certaines tâches ménagères. Mais rester chez soi demande aussi une certaine gymnastique de... l'esprit. Psychologie et dédramatisation !

Burn-out : apprendre à dire non

Pour lutter contre l'épuisement professionnel, il faut aussi savoir dire non (trop viser la perfection mènera au burn-out) et dire oui (à la sieste ou à la bouffée d'air frais).