Résultats prometteurs pour la pilule préventive contre le VIH

27/11/18 à 12:30 - Mise à jour à 12:10

Source: Belga

Testée depuis trois ans par l'Institut de médecine tropicale (IMT) en Belgique, la pilule préventive contre le VIH présente des résultats encourageants. Sur le groupe de 200 hommes homosexuels suivis, aucune nouvelle infection n'a été détectée, rapporte mardi, à quelques jours de la journée mondiale du Sida du 1er décembre, l'institut basé à Anvers.

Résultats prometteurs pour la pilule préventive contre le VIH

© Getty Images/iStockphoto

La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est une pillule préventive contre l'infection au VIH contenant des inhibiteurs de cette infection. Elle est destinée à un usage temporaire pour les personnes qui ne sont pas séropositives.

Depuis mi-2017, elle est remboursée via les centres belges de référence Sida. Depuis trois ans, le projet Be-PrEP-ared a examiné dans quelle mesure les hommes gays et les femmes transgenres - citoyens à risque accru de contraction - étaient prêts à prendre cette pilule, la mesure dans laquelle ils étaient fidèles à ce traitement, leur perception de cette méthode et s'ils ont modifié leur utilisation du préservatif à la suite de ce traitement.

"Une telle pilule est très fiable", conclut le docteur Bea Vuylsteke de l'IMT. "Au cours de l'étude, aucune infection n'a été découverte" dans le groupe cible d'hommes homosexuels à risque accru.

Si un dépistage rapide et un traitement précoce du VIH, en plus de la promotion des pratiques sexuelles sans risque, sont au coeur de la stratégie nationale de prévention, "la PrEP peut constituer un complément pour certains groupes d'hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, et qui n'utilisent pas toujours un préservatif", indique l'IMT qui relève tout de même que "la PrEP n'offre pas de protection contre les autres infections sexuellement transmissibles".

Selon l'IMT, environ 2.000 personnes ont commencé le traitement PrEP en Belgique.

Nos partenaires