Maladies cardiovasculaires ?

250.000 à 500.000 personnes souffrent d'un dysfonctionnement rénal en Belgique... 10.000 personnes ont besoin d'une transplantation ou un traitement par dialyse.

Les reins ont une fonction très importante dans notre organisme. Ils filtrent le sang et fabriquent de l'urine, qui sera ensuite expulsée de notre corps.

Cette année, la Journée mondiale des reins a pour objectif de sensibiliser le public aux risques que représente l'insuffisance rénale. Car une maladie cardiovasculaire, dont les suites peuvent être graves, peut trouver son origine dans un dysfonctionnement rénal.

A elle seule, l'insuffisance rénale accroît le risque de maladie cardiovasculaire, du fait qu'elle provoque une augmentation des protéines dans le sang. Cet accroissement est toujours un marqueur d'un dysfonctionnement rénal mais n'est cependant pas un facteur de risque cardiovasculaire.

Maladie silencieuse, on ne se rend pas toujours compte tout de suite qu'on en souffre. Il est donc important de réaliser un dépistage précoce des maladies rénales, tant chez les personnes en bonne santé que chez les patients souffrant de diabète et/ou d'hypertension. En effet, l'insuffisance rénale est une conséquence de ces deux maladies.

Le dépistage des maladies rénales

Les moyens de dépistages les plus courants sont :

  1. La prise de sang permet de mesurer les taux d'urée et de créatinine, qui sont éliminés par les reins en temps ordinaires. En cas d'insuffisance rénale, ces deux substances seront présentes dans le sang à un taux relativement élevé, ce qui reflète une certaine incapacité à le filtrer... et donc un problème aux reins.
  2. L'examen de la bandelette urinaire permet de vérifier qu'il n'y ait pas de sang ou de protéine dans les urines, qui pourrait marquer un dysfonctionnement des reins.

Durant la Journée mondiale des reins, les hôpitaux de Belgique réalisent des dépistages. L'occasion de vous rassurer ou de prendre en charge la maladie le plus tôt possible.

250.000 à 500.000 personnes souffrent d'un dysfonctionnement rénal en Belgique... 10.000 personnes ont besoin d'une transplantation ou un traitement par dialyse. Les reins ont une fonction très importante dans notre organisme. Ils filtrent le sang et fabriquent de l'urine, qui sera ensuite expulsée de notre corps. Cette année, la Journée mondiale des reins a pour objectif de sensibiliser le public aux risques que représente l'insuffisance rénale. Car une maladie cardiovasculaire, dont les suites peuvent être graves, peut trouver son origine dans un dysfonctionnement rénal. A elle seule, l'insuffisance rénale accroît le risque de maladie cardiovasculaire, du fait qu'elle provoque une augmentation des protéines dans le sang. Cet accroissement est toujours un marqueur d'un dysfonctionnement rénal mais n'est cependant pas un facteur de risque cardiovasculaire. Maladie silencieuse, on ne se rend pas toujours compte tout de suite qu'on en souffre. Il est donc important de réaliser un dépistage précoce des maladies rénales, tant chez les personnes en bonne santé que chez les patients souffrant de diabète et/ou d'hypertension. En effet, l'insuffisance rénale est une conséquence de ces deux maladies. Les moyens de dépistages les plus courants sont : Durant la Journée mondiale des reins, les hôpitaux de Belgique réalisent des dépistages. L'occasion de vous rassurer ou de prendre en charge la maladie le plus tôt possible.