Un 0800 pour les maladies rares

L'asbl Rare Disorders Belgium vient de lancer le 0800 9 28 02, une permanence téléphonique gratuite à destination des personnes concernées par les pathologies rares. L'objectif principal ? Les sortir de leur isolement face à la maladie.

Un Belge sur cinq pense que les vaccins ne sont pas sûrs

Vingt-et-un pour cent des Belges pensent que les vaccins ne sont pas sûrs, faisant ainsi de la Belgique l'un des pays où le vaccination est la plus remise en question, selon les résultats d'une étude internationale réalisée par le bureau américain Gallup à la demande de l'ONG britannique Wellcome.

Identifier les maladies rares grâce à l'intelligence artificielle

Une équipe de chercheurs belges, emmenée par l'Institut Interuniversitaire ULB-VUB de Bioinformatique de Bruxelles (IB²), a mis au point une méthode d'intelligence artificielle permettant d'identifier, à partir d'une analyse informatique, les causes génétiques potentielles de maladies rares, annonce l'Université Libre de Bruxelles mercredi dans un communiqué.

La saison du pollen de graminées a débuté

Depuis quelques jours, les taux de pollen présents dans l'air ont progressivement augmenté, annonçant le début de la saison du pollen de graminées, prévient mercredi le centre fédéral de recherche Sciensano. Les graminées sont responsables d'allergies chez au moins un Belge sur six.

La musculation pour lutter contre les bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur et les douches de sueur nocturnes sont parmi les conséquences les plus ennuyeuses et débilitantes de la ménopause. Les chercheurs ont cependant constaté que l'entraînement musculaire pouvait aider à les réduire. Une bonne alternative pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas suivre un traitement hormonal de substitution.

6 migraineux sur 10 ne connaissent pas le déclencheur de leur migraine

Plus de la moitié des migraineux belges ne sont peu ou pas conscients des déclencheurs de leur migraine, ressort-il d'une étude réalisée par le bureau d'études iVOX, auprès de 1.000 Belges souffrant de ces maux de tête violents. Cette étude intervient dans le cadre de la Semaine de la migraine organisée entre le 13 et 18 mai.

Peur d'avoir une maladie chronique ? Faites un test pour le vérifier

Les applications médicales ne manquent pas, mais le nouvel arrivant emma.health est différent. Cette plate-forme numérique, co-développée par des médecins, permet de vérifier les risques d'avoir un quelconque trouble de la santé bien avant que vous ne tombiez malade. "Un pas en avant vers une véritable prévention", déclare Servaas Bingé, l'un des inventeurs.

La lutte contre les allergies cutanées commence dans nos vêtements

Face aux cas d'allergies cutanées liés à des textiles d'habillement, l'agence de sécurité sanitaire française (Anses) et l'Agence suédoise des produits chimiques (KemI) proposent aux autorités européennes d'"interdire ou limiter plus de mille substances allergisantes" dans les vêtements.

Et si Dr Google n'était pas notre ami ?

En cas de pépin de santé, près d'un tiers des patients belges cherchent des informations sur internet, afin d'essayer de poser eux-mêmes un diagnostic. Problème : pour une majorité de médecins, ce réflexe est susceptible d'entraver la relation de confiance entre soignants et patients. Et, in fine, de nuire à la qualité des soins.

S'informer sur la vaccination sera désormais plus facile grâce à un nouveau site

Une nouvelle version du site www.vaccination-info.be, qui s'attache à démêler les arcanes de la vaccination, a été lancée mercredi, à l'entame de la Semaine européenne de la vaccination. Face à la désinformation ambiante et alors que les cas de rougeole augmentent de manière inquiétante en Fédération Wallonie-Bruxelles, l'ASBL Question Santé a remodelé le site créé en 2004 afin de "favoriser la compréhension des informations par le plus grand nombre".

Pourquoi ignorons-nous encore si souvent les grains de beauté suspects ?

39.000 nouveaux patients atteints d'un cancer de la peau sont identifiés chaque année en Belgique. Le cancer de la peau est considéré comme la tumeur qui croît le plus rapidement. Pourtant, les taches de peau suspectes sont trop souvent sous-estimées, voire ignorées pendant longtemps. C'est pourquoi la campagne annuelle Euromelanoma se concentre sur une approche psychologique : "La lutte contre le cancer de la peau commence dans votre tête."