À partir du 1er novembre, toute personne qui présente des symptômes du coronavirus depuis moins de six jours pourra réaliser un test antigénique rapide en pharmacie. Les officines vont ainsi jouer un rôle supplémentaire dans la lutte contre le Covid-19, même si toutes les pharmacies ne proposeront pas ce service, indique l'Association pharmaceutique belge (APB).

La vitamine D est connue pour ses effets positifs sur le système immunitaire. "Nous avons maintenant des preuves solides que la vitamine D peut également jouer un rôle important dans la prévention et le traitement des infections au covid", déclare le professeur Adrian Martineau, expert britannique. Il finalisera le mois prochain la plus grande étude mondiale jamais réalisée sur l'impact de la vitamine D sur le coronavirus.

À partir de ce lundi, les voyageurs partant de l'aéroport de Bruxelles pourront se faire tester, sur base volontaire, avec un nouveau test PCR ultra-rapide, a annoncé Brussels Airport. Ce test permet d'obtenir un résultat en 15 minutes, contre trois heures pour un test PCR classique.

L'agence européenne des médicaments (EMA) a décidé d'adapter la notice du vaccin Pfizer pour y inclure la possibilité d'une dose "booster", une dose de rappel. Le comité en charge des médicaments à usage humain a conclu qu'une dose supplémentaire du vaccin peut être considérée après au moins six mois de vaccination complète (deux doses), pour les personnes de 18 ans et plus.

Faire du sport quand on a des problèmes cardiaques, ça peut faire peur. Pourtant, à long terme, l'exercice physique diminue drastiquement le risque cardiovasculaire. Un constat d'autant plus vrai après un premier incident...

Le Conseil supérieur de la Santé donne son feu vert à l'administration d'une troisième dose d'un vaccin contre le coronavirus à tous les résidents de maisons de repos et à toutes les personnes de plus de 85 ans. Il appartient désormais au politique de trancher, rapportent Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

Aujourd'hui, toutes les femmes de plus de 50 ans ont la possibilité de se soumettre à un dépistage du cancer du sein tous les deux ans. Mais bientôt, pour une femme, cela pourrait devenir un événement quadriennal, tandis qu'une autre sera contrôlée plusieurs fois par an. Après tout, tout le monde ne court pas le même risque. En cartographiant ces différences, nous pouvons évoluer vers un dépistage plus personnalisé.

"La suite de la vaccination contre le covid et l'éventualité d'une 3e dose pour tous doivent se décider sur base des évidences scientifiques. Il a donc été demandé au Conseil Supérieur de la Santé d'étudier les différentes stratégies possibles sur base de la littérature scientifique", a expliqué la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Des petits taches noires, des flashes lumineux ou un rideau qui couvre partiellement le champ de vision, comme à la fin d'une pièce de théâtre. Tels sont les symptômes du décollement de la rétine. Une prise en charge urgente s'impose.

Une dizaine de centres hospitaliers belges vont participer à une nouvelle étude clinique internationale, My PeBS, visant à évaluer les bénéfices d'un dépistage du cancer du sein personnalisé dont la fréquence et les modalités seront adaptées au risque individuel de chaque femme, a indiqué lundi l'Institut Jules Bordet. 85.000 femmes volontaires âgées de 40 à 70 ans et n'ayant jamais eu de cancer du sein sont appelées à participer.

Au moins trois jeunes cyclistes ont été admis à l'hôpital en raison de problèmes cardiaques après une course ou un entraînement ces dernières semaines. Ils venaient d'être vaccinés contre le coronavirus. "Il n'y a pas lieu de paniquer, mais nous recommandons tout de même de ne pas faire d'efforts physiques intenses au moins une semaine après chaque piqûre", préconisent plusieurs médecins et cardiologues dans Het Laatste Nieuws.

Si les moustiques belges ne sont pas dangereux en soi, ils peuvent être particulièrement agaçants. Une simple piqûre et c'est la démangeaison assurée. Mais comment se défendre contre cet insecte?

Avez-vous déjà entendu parler d'un petit tournebroche individuel ou "cowboysteak"? Peut-être en avez-vous déjà utilisé? De nombreux accidents entrainant des brûlures ont été signalés et, comme l'appareil ne répond pas aux normes de sécurité générales, celui-ci ne peut provisoirement plus être vendu ou loué.

Dans le monde, toutes les 30 secondes, une personne meurt d'une maladie liée à l'hépatite. Les Nations Unies veulent contenir en grande partie les différentes formes d'hépatites virales d'ici 2030. Mais pour y parvenir, le diagnostic et le traitement doivent d'abord être améliorés, souligne l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à l'occasion de la Journée mondiale de l'hépatite, fixée le 28 juillet.