Les premiers grains de pollen d'aulne et de noisetier de 2020 ont été récoltés dans l'air, annonce le réseau national de surveillance aérobiologique de l'Institut belge de santé Sciensano. Ces petites quantités de pollen lancent de fait la saison pollinique. Un pic de pollen a notamment été observé samedi.

Peut-on prévenir la démence ? Il y a dix ans, on vous aurait incontestablement répondu "non". Aujourd'hui, les scientifiques sont beaucoup plus optimistes. Une étude récente publiée dans The Lancet a montré que le risque de développer cette maladie peut être réduit de 35 % si tous les facteurs importants sont pris en compte.

La méditation a le pouvoir de modifier la structure du cerveau, de le reprogrammer et de remédier aux causes intérieures de la souffrance.

Seul un travailleur sur trois en Belgique assure bouger suffisamment. Les hommes (33%) un peu plus que les femmes (25,5%), ressort-il d'une enquête menée par IDEWE, le service externe pour la prévention et la protection au travail.

En 2018, 640 femmes en Belgique ont appris qu'elles étaient atteintes d'un cancer du col de l'utérus et 235 femmes sont décédées de la maladie, selon une étude réalisée par l'institut de santé publique Sciensano. Mais alors que les Régions sont responsables de la prévention de ce cancer, l'institut appelle à un programme de dépistage uniformisé.

La startup belge Sunrise lance un dispositif médical qui va faciliter l'accès au diagnostic des troubles du sommeil. Elle a développé un capteur de 3 grammes, fruit de plus de dix années de recherche, qui se place sur le menton pour la nuit et qui permet d'analyser la qualité du sommeil.

Le Service du Sang de la Croix-Rouge de Belgique fait état de difficulté d'approvisionnement en vue de la période de fin d'année, en particulier de poches de O Négatif et A Négatif. L'ONG fait appel aux prélèvements pour augmenter son stock d'au moins 300 poches d'ici la fin de l'année.

Depuis peu, en cas de problème dentaire, on peut se rendre chez un hygiéniste bucco-dentaire, une nouvelle profession paramédicale qui oeuvre en étroite collaboration avec le dentiste et le stomatologue. Mais quels soins peut-il prodiguer ?

Au moment de la ménopause, il est essentiel d'avoir une alimentation équilibrée et de pratiquer une activité physique. Non seulement garantes de la bonne santé, ces deux bonnes habitudes permettent de garder une belle silhouette.

La bronchopneumopathie chronique obstructive, ou BPCO, touche aujourd'hui environ 700 000 Belges. Mais seule la moitié d'entre eux ont déjà reçu un diagnostic de cette maladie pulmonaire. C'est un problème parce que sans traitement, cette maladie entraîne un essoufflement sévère et un plus grand risque de développer des maladies cardiovasculaires, le diabète et le cancer du poumon.

Vous n'avez pas besoin de devenir un coureur fanatique pour être en bonne santé. Toute personne qui fait un peu de jogging chaque semaine au parc, même à un rythme lent, est en aussi bonne santé qu'une personne qui court à une vitesse plus élevée plusieurs fois par semaine. Faire de l'exercice de façon trop intensive peut être contre-productif.

Sécheresse vaginale, infections, fuites urinaires: la ménopause s'accompagne de changements hormonaux qui peuvent avoir diverses répercussions dans la sphère intime. Une bonne hygiène doit parfois s'accompagner de traitements spécifiques.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.