Sirop contre la toux à la codéine, antidouleurs, antihistaminiques, gouttes ophtalmiques... Tant de médicaments susceptibles de réduire votre aptitude à conduire un véhicule. Leurs effets sont comparables à ceux de plusieurs verres d'alcool. " On ignore généralement leur impact potentiel alors que, selon les dernières études, 3 à 4% (soit 1.500) des accidents de la route sont dus à la consommation de médicaments ", analyse le Dr Peter Vander Eeckt du centre d'aptitude à la conduite Cara. En Belgique, 6% des conducteurs prennent le volant au moins ...