Médicaments contre la toux : rien ne prouve qu'ils fonctionnent réellement

11/09/18 à 13:20 - Mise à jour à 11:47

Source: The Independent

Selon une étude, une personne sur sept présenterait même des effets secondaires négatifs, a déclaré The Independent.

Médicaments contre la toux : rien ne prouve qu'ils fonctionnent réellement

© iStock

"Rien ne prouve que les médicaments contre la toux aient des bienfaits sur la santé du patient", telle est la conclusion d'une recherche réalisée par des experts suisses, annonce The Independent. Pour arriver à un tel résultat, ils ont comparé les effets d'un placebo à ceux de sirops contre la toux et n'ont relevé aucune amélioration, aucune accélération de la guérison d'un patient.

Une conclusion plutôt inquiétante, sachant que chaque année, près de 3,5 milliards d'euros sont dépensés dans le monde pour des antitussifs en vente libre. Selon les chercheurs, peu d'analyses sont effectuées afin d'évaluer tous les médicaments disponibles sur le marché.

"Cette recherche indique que, bien qu'elle soit l'une des causes les plus fréquentes de consultation médicale dans les soins primaires, il n'existe aucun traitement bénéfique contre la toux subaiguë", ont déclaré les chercheurs dans le British Journal of General Practice.

Ils encouragent donc les médecins à rassurer leurs patients sur le fait que leurs symptômes s'amélioreraient d'eux-mêmes, sans prise de médicament quelconque.

Des effets secondaires négatifs

Pour l'étude, les chercheurs ont réalisé des essais cliniques sur des volontaires. Ils leur attribuaient, de manière aléatoire, soit un médicament, soit un placebo. En agissant ainsi, ils réduisaient le risque de coïncidence.

À l'exception des médicaments traditionnels chinois, les chercheurs ont pris en compte tout type de médicament, qu'ils ont prescrit à des patients qui toussaient depuis trois à huit semaines. Les médicaments soumis à l'épreuve comprenaient notamment du salbutamol, traitement commun contre l'asthme, et de la codéine, un antitussif narcotique.

"Aucun des traitements donnés n'a été associé à une amélioration de la toux", ont constaté les auteurs de l'étude. En outre, 14% des patients ont présenté des effets secondaires indésirables, notamment des maux de tête, des nausées, des douleurs thoraciques et, dans certains cas, une aggravation de la toux.

Nos partenaires