Le mois de mars a connu une augmentation du nombre de personnes en arrêt maladie de 20% par rapport à février, selon une étude menée par Partena Professinal auprès de 20.000 travailleurs. Cette augmentation, jamais observée auparavant, n'épargne aucun secteur d'activité.

Fatigue, fièvre, toux, maux de tête, perte d'odorat et, moins souvent, des atteintes pulmonaires graves... Les symptômes du Covid-19, la plupart du temps bénins, varient d'un patient à l'autre mais semblent bien caractéristiques du nouveau coronavirus que notre système immunitaire ne connaît pas.

Multipharma, groupe belge de pharmacies coopératives, s'est associé avec la start-up Pwiic afin de mettre en place une plateforme d'échanges d'aide et de services gratuits dans le cadre de la pandémie du nouveau coronavirus, annonce-t-il. Ce site web permettra aux personnes à risque, isolées ou malades, de contacter des bénévoles qui pourront aller à la pharmacie à leur place ou effectuer des courses indispensables.

Les occupants de centres de soins résidentiels très affaiblis et contaminés par le coronavirus Covid-19 ne font pas l'objet d'hospitalisations, selon une directive de la Société Belge de Gérontologie et de Gériatrie, adressée aux docteurs au sein des centres des soins et des services de gériatrie des hôpitaux, rapportent De Tijd et De Morgen.

Le nouveau coronavirus peut survivre pendant plusieurs heures en dehors du corps humain, sur des surfaces diverses ou même dans l'air, d'après une étude publiée par le New England Journal of Medicine (NEJM) et menée par des scientifiques des Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC), de l'Université de Californie à Los Angeles et de Princeton.

Un laboratoire de l'hôpital de référence de la KULeuven a développé un prototype de vaccin contre le coronavirus. Ce vaccin a été injecté à des souris et les résultats sont attendus dans une dizaine de jours. Le virologiste louvaniste Johan Neyts se dit "raisonnablement optimiste" quant au résultat.

Un coin de la bouche qui pend ou une paupière qui ne se ferme plus. Ce sont les signes les plus frappants de la paralysie faciale. Une maladie qui touche plus de 4 000 Belges chaque année. "Trop souvent, les malades se heurtent à un mur d'incompréhension et de préjugés", témoigne Veerle Leemans.

À l'origine, Mania Van der Cam voulait juste vendre les accessoires "cancer" dont elle n'avait plus besoin. Cela s'est finalement transformé en une séance photo de plusieurs femmes qui ont leur propre histoire à raconter sur cette maladie.

Où s'informer lorsqu'on est touché par une maladie rare? Comment faire si on n'a pas encore de diagnostic? Vers quels médecins se tourner? Pour répondre à ces interrogations, le Grand Hôpital de Charleroi (GHdC) et l'Institut de Pathologie et de Génétique à Gosselies (IPG) ont créé une page internet où les patients jusque-là démunis, ballottés d'une adresse à l'autre, trouveront un lieu d'accueil vers les spécialistes et les soins disponibles.

Mode de contagion, symptômes, situation en Belgique... On fait le point sur l'épidémie de coronavirus qui sévit actuellement dans le monde, et particulièrement en Chine.

Le travailleur belge travaille pendant un tiers (34%) de ses jours de maladie, selon une enquête du prestataire RH Securex. Il s'agit d'une baisse importante par rapport à 2014 car à cette époque, près d'un travailleur sur deux (46%) continuait de travailler durant ses jours de maladie.

Le physicien anglais Stephen Hawking, atteint de SLA ou maladie de Charcot, a vécu cinquante ans. Mais chez la plupart des personnes atteintes, cette maladie neurodégénérative évolue bien plus vite.

Les inhibiteurs du cholestérol ou statines sont depuis des années l'un des médicaments les plus couramment consommés dans notre pays. Ils sont destinés à abaisser le taux de cholestérol chez les personnes présentant un risque accru de maladie cardiovasculaire. Cependant, il y a aussi des inconvénients. Il faut donc bien s'informer.

Peut-on être malade d'avoir mal et avoir mal sans être malade ? Oui, répond le Pr Marie-Elizabeth Faymonville, responsable du Centre de la douleur au CHU de Liège. Mais pourquoi la douleur devient-elle parfois une maladie ?