Le magazine a interrogé sur internet quelque 5.700 personnes de plus de 50 ans. Résultats: tant les hommes que les femmes font savoir que régulièrement, les tailles ne correspondent pas à leur morphologie. Près de la moitié des personnes interrogées doivent souvent faire retoucher leurs nouveaux vêtements. Les hommes éprouvent surtout des problèmes avec la longueur des pantalons (81% l'estiment trop longue ou trop courte et 32% la trouvent trop étroite ou trop large). Chez les femmes, ces pourcentages sont respectivement de 74% et 33%. La longueur des manches constitue aussi souvent un souci.
En début d'année, une campagne de mesures de la morphologie des Belges a été lancée à grande échelle. Elle devrait aboutir dès 2015-2016 à la présence dans les rayons des magasins de vêtements dont la taille correspondra mieux à la morphologie des clients. Et pour la première fois, on tiendra compte aussi des mesures des plus de 50 ans.
Une enquête exclusive à lire dans le Plus Magazine de septembre.

Le magazine a interrogé sur internet quelque 5.700 personnes de plus de 50 ans. Résultats: tant les hommes que les femmes font savoir que régulièrement, les tailles ne correspondent pas à leur morphologie. Près de la moitié des personnes interrogées doivent souvent faire retoucher leurs nouveaux vêtements. Les hommes éprouvent surtout des problèmes avec la longueur des pantalons (81% l'estiment trop longue ou trop courte et 32% la trouvent trop étroite ou trop large). Chez les femmes, ces pourcentages sont respectivement de 74% et 33%. La longueur des manches constitue aussi souvent un souci.En début d'année, une campagne de mesures de la morphologie des Belges a été lancée à grande échelle. Elle devrait aboutir dès 2015-2016 à la présence dans les rayons des magasins de vêtements dont la taille correspondra mieux à la morphologie des clients. Et pour la première fois, on tiendra compte aussi des mesures des plus de 50 ans.Une enquête exclusive à lire dans le Plus Magazine de septembre.