Pour pouvoir bénéficier de l'appellation yaourt, un lait fermenté doit nésessairement avoir été ensemence avec deux bactéries spécifiques, Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. Celles-ci provoquent une fermentation lactique, qui fait coaguler et solidifie les protéines du lait. Il s'agit aussi de probiotiques qui ensemencent la flore intestinale, avec plusieurs effets positifs à la clé : ils facilitent la digestion du lactose, renforcent l'immunité et réduisent les réactions inflam...