La teneur en sel doit être baissée car les Belges consomment en moyenne deux fois plus de sel que ce que recommande le SPF Santé publique. Une consommation excessive de sel peut favoriser l'apparition de maladies cardio-vasculaires.

La quantité de sel dans les produits de boulangerie a ainsi diminué, en moyenne, de plus de 10% en trois ans. Cette baisse s'inscrit dans le cadre de la promesse faite par l'industrie de l'alimentation au gouvernement fédéral en 2009. Les résultats complets ne seront dévoilés qu'en décembre mais selon Chris Moris, secrétaire-général de la Fédération de l'Industrie alimentaire, le secteur est "sur la bonne voie".

"Selon la loi, il ne peut y avoir plus de 2% de sel dans la farine", rappelle Cathou Wagemans, secrétaire-générale de la Fédération des grandes boulangeries belges (FGBB). "D'après des analyses de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA), 98% de nos produits sont en règle et la moyenne des produits de boulangerie a diminué jusqu'à 1,74%."

1,74% de sel équivaut à 14,8 grammes par kilo de farine. Il y a encore quelques années, cette quantité s'élevait à 17 grammes (le maximum légal), voire plus. Aujourd'hui, la quantité de sel dans 100 grammes de pain dépasse à peine le gramme.

La teneur en sel doit être baissée car les Belges consomment en moyenne deux fois plus de sel que ce que recommande le SPF Santé publique. Une consommation excessive de sel peut favoriser l'apparition de maladies cardio-vasculaires. La quantité de sel dans les produits de boulangerie a ainsi diminué, en moyenne, de plus de 10% en trois ans. Cette baisse s'inscrit dans le cadre de la promesse faite par l'industrie de l'alimentation au gouvernement fédéral en 2009. Les résultats complets ne seront dévoilés qu'en décembre mais selon Chris Moris, secrétaire-général de la Fédération de l'Industrie alimentaire, le secteur est "sur la bonne voie". "Selon la loi, il ne peut y avoir plus de 2% de sel dans la farine", rappelle Cathou Wagemans, secrétaire-générale de la Fédération des grandes boulangeries belges (FGBB). "D'après des analyses de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA), 98% de nos produits sont en règle et la moyenne des produits de boulangerie a diminué jusqu'à 1,74%." 1,74% de sel équivaut à 14,8 grammes par kilo de farine. Il y a encore quelques années, cette quantité s'élevait à 17 grammes (le maximum légal), voire plus. Aujourd'hui, la quantité de sel dans 100 grammes de pain dépasse à peine le gramme.