D'après une récente enquête réalisée par le secrétariat social Partena Professional sur le nombre de personnes en arrêt maladie durant cette période de crise du coronavirus, 20% de Belges en plus ont été en congé maladie durant le mois de mars, en comparaison avec le mois de février. Une augmentation sans précédent, d'après Partena Professional. Elle est légèrement plus importante au niveau des ouvriers (31%) que des employés (18%) mais ces chiffres témoignent néanmoins de la gravité de la crise et de l'impact du virus sur la santé des travailleurs.

"Nous ne pouvons pas justifier 100% de ces absences par la crise sanitaire que nous vivons actuellement. Néanmoins, il est clair que le coronavirus joue un rôle pour la grande majorité d'entre eux", affirme Wim Demey, Customer Intelligence Manager chez Partena Professional.

Outre l'augmentation du nombre d'arrêt, le total de jours de congé maladie en mars est aussi en hausse, de 57% chez les ouvriers et de 52% chez les employés, constate Partena.

Tous les secteurs sont touchés par le phénomène, à l'exception évidente de ceux qui ont dû arrêter leurs activités comme l'horeca, précise le secrétariat social.

D'après une récente enquête réalisée par le secrétariat social Partena Professional sur le nombre de personnes en arrêt maladie durant cette période de crise du coronavirus, 20% de Belges en plus ont été en congé maladie durant le mois de mars, en comparaison avec le mois de février. Une augmentation sans précédent, d'après Partena Professional. Elle est légèrement plus importante au niveau des ouvriers (31%) que des employés (18%) mais ces chiffres témoignent néanmoins de la gravité de la crise et de l'impact du virus sur la santé des travailleurs."Nous ne pouvons pas justifier 100% de ces absences par la crise sanitaire que nous vivons actuellement. Néanmoins, il est clair que le coronavirus joue un rôle pour la grande majorité d'entre eux", affirme Wim Demey, Customer Intelligence Manager chez Partena Professional. Outre l'augmentation du nombre d'arrêt, le total de jours de congé maladie en mars est aussi en hausse, de 57% chez les ouvriers et de 52% chez les employés, constate Partena. Tous les secteurs sont touchés par le phénomène, à l'exception évidente de ceux qui ont dû arrêter leurs activités comme l'horeca, précise le secrétariat social.