Alors que de nombreuses villes et communes ont déjà commandé des masques en tissu, certains s'interrogeaient sur l'efficacité du coton, pouvait-on lire dans les pages du Tijd. Selon certains, les masques artisanaux ne devraient pas être fabriqués en fibres naturelles. L'Association des villes et communes flamandes (VVSG) a donc demandé au gouvernement fédéral de clarifier rapidement les choses.

Les experts interfédéraux l'assurent : le coton est tout aussi efficace que d'autres matières.

Le but est de protéger la population contre la transmission du virus. Il faut donc que le masque empêche les gouttelettes et mirco-goutelettes de passer. Il doit également être confortable et permettre de respirer convenablement afin que les personnes n'y touchent ou ne le retirent régulièrement.

Toutes les matières qui peuvent être nettoyées en machine à 60 degrés peuvent être employées pour confectionner un masque, selon M. Van Laethem.

Le coton est recommandé parmi ces matières. En particulier si on utilise deux couches et un filtre. "Ce tissu est généralement bien toléré au niveau de la peau. Il entraîne rarement des réactions allergiques", ajoute l'expert.

Alors que de nombreuses villes et communes ont déjà commandé des masques en tissu, certains s'interrogeaient sur l'efficacité du coton, pouvait-on lire dans les pages du Tijd. Selon certains, les masques artisanaux ne devraient pas être fabriqués en fibres naturelles. L'Association des villes et communes flamandes (VVSG) a donc demandé au gouvernement fédéral de clarifier rapidement les choses.Les experts interfédéraux l'assurent : le coton est tout aussi efficace que d'autres matières. Le but est de protéger la population contre la transmission du virus. Il faut donc que le masque empêche les gouttelettes et mirco-goutelettes de passer. Il doit également être confortable et permettre de respirer convenablement afin que les personnes n'y touchent ou ne le retirent régulièrement. Toutes les matières qui peuvent être nettoyées en machine à 60 degrés peuvent être employées pour confectionner un masque, selon M. Van Laethem. Le coton est recommandé parmi ces matières. En particulier si on utilise deux couches et un filtre. "Ce tissu est généralement bien toléré au niveau de la peau. Il entraîne rarement des réactions allergiques", ajoute l'expert.