Plusieurs études ont déjà fait le lien entre la vitamine D et les infections des voies respiratoires. Et pour cause : cette vitamine renforce l'immunité innée en stimulant les défenses muqueuses. Une carence en vitamine D peut donc affecter le système immunitaire, en affaiblissement notre première ligne de défense, et rendre quelqu'un plus sensible aux infections. C'est d'autant plus vrai durant les saisons plus froides, comme l'hiver, puisque notre immunité est la plus faible à cette période de l'année.

Il faut donc lui donner un petit coup de pouce pour la doper face aux virus et bactéries qui prolifèrent. Outre la grippe, le rhume et la pneumonie, la carence en vitamine D pourrait également désavantager face au Covid-19, d'après de récents travaux espagnols publiés dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.

Covid et carences

Les médecins ont décidé de vérifier le taux de vitamine D chez 216 patients atteints de Covid-19. Ils ont ainsi découvert que 82% des patients atteints de coronavirus sur 216 admis à l'hôpital avaient de faibles taux de vitamine D, contre 47% de la population en général.

Si pour l'instant, les chercheurs n'ont pas trouvé de lien précis entre le virus et cette carence, la vitamine D a déjà prouvé son utilité face à d'autres infections respiratoires et pourrait donc aider à lutter contre le coronavirus. "À mon avis, la vitamine D pourrait non seulement protéger contre la gravité de la maladie, mais pourrait également protéger contre l'infection", a déclaré le Dr Gareth Davies, chercheur britannique en physique médicale.

Pour le savoir, l'étude Coronavit vient d'être lancée pour six mois en Angleterre pour vérifier l'utilité de la vitamine D face au coronavirus. 5 000 personnes vont recevoir par la poste pendant l'hiver un traitement pour analyser ensuite leur résistance au virus.

10 sources de vitamine D

Notre principale source de vitamine D est la lumière du soleil. Or, à cette époque de l'année, le niveau d'ensoleillement est trop souvent dérisoire et ne suffit pas à produire suffisamment de vitamine D. Raison pour laquelle il est souvent conseillé de prendre des compléments vitaminés afin de prévenir une potentielle carence. Mais où trouve-t-on de la vitamine D ?

  1. L'huile de foie de morue;
  2. Les poissons tels que le hareng, les maquereaux, les sardines, le saumon, la truite, le thon en boîte...;
  3. Le chocolat noir;
  4. Le lait;
  5. Les oeufs;
  6. Les champignons;
  7. Le foie de veau;
  8. Les fromages;
  9. Les compléments alimentaires;
  10. Les yaourts natures.
Plusieurs études ont déjà fait le lien entre la vitamine D et les infections des voies respiratoires. Et pour cause : cette vitamine renforce l'immunité innée en stimulant les défenses muqueuses. Une carence en vitamine D peut donc affecter le système immunitaire, en affaiblissement notre première ligne de défense, et rendre quelqu'un plus sensible aux infections. C'est d'autant plus vrai durant les saisons plus froides, comme l'hiver, puisque notre immunité est la plus faible à cette période de l'année. Il faut donc lui donner un petit coup de pouce pour la doper face aux virus et bactéries qui prolifèrent. Outre la grippe, le rhume et la pneumonie, la carence en vitamine D pourrait également désavantager face au Covid-19, d'après de récents travaux espagnols publiés dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.Les médecins ont décidé de vérifier le taux de vitamine D chez 216 patients atteints de Covid-19. Ils ont ainsi découvert que 82% des patients atteints de coronavirus sur 216 admis à l'hôpital avaient de faibles taux de vitamine D, contre 47% de la population en général.Si pour l'instant, les chercheurs n'ont pas trouvé de lien précis entre le virus et cette carence, la vitamine D a déjà prouvé son utilité face à d'autres infections respiratoires et pourrait donc aider à lutter contre le coronavirus. "À mon avis, la vitamine D pourrait non seulement protéger contre la gravité de la maladie, mais pourrait également protéger contre l'infection", a déclaré le Dr Gareth Davies, chercheur britannique en physique médicale. Pour le savoir, l'étude Coronavit vient d'être lancée pour six mois en Angleterre pour vérifier l'utilité de la vitamine D face au coronavirus. 5 000 personnes vont recevoir par la poste pendant l'hiver un traitement pour analyser ensuite leur résistance au virus.