La musique, un traitement efficace avant et après une opération

13/11/18 à 11:00 - Mise à jour à 10:34

Source: Plusmagazine

Passerons-nous bientôt sur le billard avec un morceau de Vivaldi ou David Guetta dans les oreilles ? Selon le groupe de recherche néerlandais Music as a medicine, c'est fort probable. Ils ont réussi à démontrer qu'écouter de la musique durant une opération vous fait ressentir moins de douleur, de peur et de stress.

La musique, un traitement efficace avant et après une opération

© Getty Images/iStockphoto

Depuis un certain temps, plusieurs indications montrent que la musique pourrait bien affecter notre cerveau. C'est dans cet esprit que les chercheurs de l'hôpital Erasmus de Rotterdam ont commencé à travailler sur la validité scientifique de cette hypothèse. Pour cela, ils ont analysé diverses études internationales sur l'utilisation de la musique lors de différents types d'interventions. Les résultats se révèlent tous positifs.

Les patients adultes qui ont entendu de la musique pendant une opération se sont réveillés par la suite avec beaucoup moins de douleur, d'anxiété et de stress que les autres patients opérés dans le silence. Les mêmes effets ont été observés chez les personnes qui écoutaient leur musique préférée sous anesthésie générale.

Durable et sûr

Pour les chercheurs d'Erasmus MC à Rotterdam, il est d'ores et déjà clair que leur invention peut également être convertie en directives pour la chirurgie. En plus des avantages éprouvés par le patient, l'introduction de la musique en salle d'opération est aussi très facile à mettre en place, explique la chercheuse Rosalie Kühlmann. Presque tout le monde aujourd'hui peut écouter de la musique et cette application est sûre, sans effets secondaires et durable. À l'hôpital de Rotterdam, ils commenceraient même à discuter d'une future collaboration avec l'Orchestre philharmonique de Rotterdam. Mais peu importe la musique que vous entendez : de Vivaldi à André Hazes, tous diminuent les sensations de douleur.

Aussi pour les enfants

Une deuxième étude menée auprès d'enfants de 0 à 18 ans a donné des résultats similaires. Une étude comparative a également été menée entre l'écoute de musique et le visionnement d'un film d'animation lors d'un traitement douloureux. Là aussi, la musicothérapie s'est avérée la plus efficace contre la douleur et l'anxiété. L'avenir de la musique pourrait bien être à l'hôpital.

Source : Erasmus Mc

Nos partenaires