La base de données de l'association de consommateurs est élaborée à partir de "la médecine par les preuves scientifiques", relève Le Soir. Il s'agit en l'occurrence de la revue Prescrire, Folia Pharmacotherapeutica, le Geneesmiddelenbulletin et le Farmacotherapeutisch Kompas.

Les médicaments homéopathiques ou à base de plantes ne passent pas cette barre, car leur efficacité n'est tout simplement pas démontrée.

Test-Achats va même plus loin en affirmant que "les personnes souffrant d'une maladie grave peuvent avoir intérêt à entamer suffisamment tôt un traitement dont l'utilité est effectivement démontrée". "Si ces patients trouvent refuge dans des produits qui n'ont tout au plus qu'un effet placebo, cela peut mettre leur santé en péril."