Les acides gras insaturés tels que les oméga 3 et les oméga 6 sont des acides gras essentiels, mais le corps ne peut pas les produire lui-même. Nous devons donc les puiser dans notre alimentation. Contrairement aux oméga 3 et 6, l'oméga 9 n'est pas un acide gras essentiel. Cela signifie donc que le corps peut fabriquer lui-même ces acides gras, dont l'acide oléique. Mais on le trouve aussi dans l'huile d'olive, l'huile de colza, les noix et les avocats.

Les acides gras oméga 3 les plus connus sont l'acide alpha-linolénique (ALA) et les acides gras de poisson tels que l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA). L'oméga 3 est essentiel pour la bonne santé du coeur et des vaisseaux sanguins, il aide à maintenir une pression sanguine saine et améliore la concentration et la vision. Il aurait également un effet positif sur la démence et la dépression.

Sources d'acides gras oméga-3

  • L'huile de lin contient beaucoup d'ALA. On le trouve également dans l'huile de colza, l'huile de soja et les noix.
  • L'ALA est également présent dans les margarines végétales.
  • Il y a de petites quantités d'ALA dans la viande et les légumes à feuilles vertes.
  • L'EPA et le DHA se trouvent principalement dans les poissons et les crustacés. Les espèces de poissons gras telles que le maquereau, le saumon, le hareng, la sardine et la truite sont des sources importantes d'oméga 3. Le poisson blanc (maigre) contient également des acides gras de poisson, mais moins que les espèces de poissons gras.
  • L'EPA ou le DHA est ajouté à certains aliments, tels que certains types de margarines par exemple.
  • Les oeufs et certains types de viande fournissent de l'EPA et du DHA. Les taux peuvent varier considérablement et dépendent du type d'alimentation des animaux.
  • Le corps lui-même fabrique de l'EPA et du DHA à partir de l'ALA. Comme cette conversion ne se fait pas sans heurts, elle ne donne qu'une petite quantité d'EPA et de DHA.

Qui risque de souffrir d'une carence en oméga 3 ?

Si vous avez une alimentation saine et variée et que vous mangez régulièrement du poisson, vous aurez suffisamment d'oméga-3. Certaines personnes en ont davantage besoin que d'autres. Qui sont-elles ?

  • Les femmes enceintes ou qui allaitent, parce que c'est bon pour le développement du cerveau et de la rétine de l'enfant.
  • Les personnes âgées
  • Les personnes qui ne mangent que rarement du poisson.
  • Les végétariens et végétaliens
Les acides gras insaturés tels que les oméga 3 et les oméga 6 sont des acides gras essentiels, mais le corps ne peut pas les produire lui-même. Nous devons donc les puiser dans notre alimentation. Contrairement aux oméga 3 et 6, l'oméga 9 n'est pas un acide gras essentiel. Cela signifie donc que le corps peut fabriquer lui-même ces acides gras, dont l'acide oléique. Mais on le trouve aussi dans l'huile d'olive, l'huile de colza, les noix et les avocats.Les acides gras oméga 3 les plus connus sont l'acide alpha-linolénique (ALA) et les acides gras de poisson tels que l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA). L'oméga 3 est essentiel pour la bonne santé du coeur et des vaisseaux sanguins, il aide à maintenir une pression sanguine saine et améliore la concentration et la vision. Il aurait également un effet positif sur la démence et la dépression. Si vous avez une alimentation saine et variée et que vous mangez régulièrement du poisson, vous aurez suffisamment d'oméga-3. Certaines personnes en ont davantage besoin que d'autres. Qui sont-elles ?