Une épidémie. C'est en ces termes que les scientifiques évoquent l'incidence toujours plus fréquente du diabète (de type 2). En Belgique, on prévoit qu'en 2025 près d'un adulte sur dix en souffrira. Le diabète de type 2 apparaît lorsque l'organisme devient moins sensible à une hormone, l'insuline. Celle-ci fonctionne comme une clé dont le corps a absolument besoin pour absorber le glucose (le sucre). Divers facteurs tels que l'âge, une prédispostion génétique, le manque d'exercice physique ou encore le fait d'être en surpoids jouent un rôle de déclencheur et compliquent ou empêchent la sensibilité à l'insuline, provoquant un excès permanent de glucose dans le sang. Pas étonnant, dès lors, que les chiffres du diabète suivent fidèlement ceux de l'évolution de l'obésité. On sait depuis des années que le surpoids augmente le risque de diabète mais, parallèlement, de récentes études démontrent de plus en plus clairement qu'il serait possible sinon de guérir la maladie, au moins de la faire régresser.
...