Annelies Avermaete a travaillé pendant des années comme dermatologue à l'étranger. Lorsqu'elle est revenu aux Pays-Bas et y a ouvert un cabinet, elle a été stupéfaite par le nombre considérable de demandes de consultations pour des problèmes de peau. "Les longs délais d'attente dans mon cabinet ne faisaient certainement pas exception. Ce phénomène se produit dans presque tous les cabinets de dermatologie de notre pays. Je ne vois pas non plus d'amélioration à court terme, car il n'y a pas un grand nombre d'étudiants en dermatologie." Afin de répondre plus rapidement aux besoins des patients souffrant de problèmes de peau urgents mais non mortels, elle s'est associée à l'entrepreneur en informatique Jochen Boeykens. Ensemble, ils ont créé la plateforme en ligne Skindr (prononcez Skindoctor).

Photographies

Cette application vise à aider les patients de manière rapide et efficace par le biais d'une consultation en ligne. En tant que patient, vous prenez quelques photos de votre problème de peau. Celles-ci sont ensuite examinées par le dermatologue de votre choix qui donne son avis dans les 48 heures. Cela ne se fait pas en direct, mais via une fonction de chat en ligne. "Les problèmes de peau se prêtent parfaitement à une consultation en ligne, car nous pouvons faire une très bonne estimation de la gravité du problème sur base de photos. De cette manière, cette plateforme remplace également les consultations par téléphone qui ne permettent pas d'examiner le patient puisqu'il n'y a pas d'images disponibles."

Symptômes aiguës

Les consultations via Skindr sont principalement destinées à répondre à des symptomes aiguës tels que l'apparition soudaine de problèmes de peau (acné, psoriasis ou eczéma), des préoccupations concernant des taches qui changent ou des plaies qui guérissent difficilement. "Cela permet de réagir rapidement à certains problèmes et ainsi d'éviter le pire. La section "chat" permet également de dialoguer ou de poser des questions supplémentaires, par exemple sur l'emploi d'une pommade ou d'un traitement prescrit. Mais nous ne pouvons certainement pas tout résoudre en ligne. Pour les affections plus complexes ou graves, nous orientons le patient vers une consultation en direct", souligne le Dr Annelies Avermaete.

À l'avenir, les fondateurs souhaitent que la plateforme évolue vers une application qui puisse également être utilisée pour le suivi et la prévention. Deux sujets pour lesquels on manque souvent de temps lors des consultations régulières. "J'ai l'intention de suivre régulièrement les patients présentant, par exemple, des problèmes de peau chroniques tels que l'acné ou des lésions prémalignes (ou précancéreuses). De cette façon, nous pouvons intervenir plus rapidement en cas d'évolution indésirable. Cela est parfaitement possible sur base de photos. En ce qui concerne la prévention, les consultations en ligne nous permettent de donner des conseils plus spécifiques aux patients quant à la meilleure façon de prendre soin de leur peau afin d'éviter les problèmes."

Aucun remboursement

Les consultations en ligne chez Skindr ne sont (pour l'instant) pas remboursées par l'Inami. Le prix d'une consultation varie entre 28 et 59 euros et pour cela vous recevrez une réponse à votre question dans les 48 heures. Actuellement, une vingtaine de dermatologues sont connectés à Skindr et les consultations sont possibles en néerlandais, français et anglais.

Nous avons testé l'application

Une blessure à la lèvre supérieure qui ne guérit pas. Ce n'est certes pas beau à voir, mais cela semblait trop banal que pour se rendre chez le médecin. De plus, en appliquant un peu de baume à lèvres, la petite blessure se résorbait parfois, pour mieux réapparaître, généralement dans des moments de stress. Elle était alors à nouveau grosse et douloureuse. Un problème idéal à présenter à Skindr. Après avoir créé un compte, je choisis un dermatologue dans une liste d'une vingtaine de médecins et je remplis un court questionnaire concernant, entre autres, le problème de peau qui m'affecte, la gêne que je ressens (douloureuse et parfois sensation de brûlure) et depuis combien de temps cette blessure est présente. Je télécharge ensuite quelques photos, dont une photo d'ensemble et une photo plus détaillée de la blessure. Après avoir payé 28 euros par voie numérique (via payconiq), je reçois la confirmation que ma consultation a été acceptée et que, sur la base de mes informations, le dermatologue me proposera un diagnostic et un plan de traitement via un e-mail contenant un lien vers la plateforme sécurisée Skindr.

Moins de 24 heures plus tard, le chat avec l'avis du dermatologue m'est bien envoyé: il pose un diagnostic rassurant et propose un traitement simple et peu coûteux. Je lui pose une question supplémentaire, pour laquelle je reçois également une réponse dans l'heure qui suit, après quoi la consultation est terminée. Tout s'est déroulé de manière fluide et efficace, la consultation était personnalisée, sans procédures compliquées. Autre avantage: les instructions via le chat peuvent toujours être relues en cas de doute.

Plus d'infos: fr.skindr.com

Annelies Avermaete a travaillé pendant des années comme dermatologue à l'étranger. Lorsqu'elle est revenu aux Pays-Bas et y a ouvert un cabinet, elle a été stupéfaite par le nombre considérable de demandes de consultations pour des problèmes de peau. "Les longs délais d'attente dans mon cabinet ne faisaient certainement pas exception. Ce phénomène se produit dans presque tous les cabinets de dermatologie de notre pays. Je ne vois pas non plus d'amélioration à court terme, car il n'y a pas un grand nombre d'étudiants en dermatologie." Afin de répondre plus rapidement aux besoins des patients souffrant de problèmes de peau urgents mais non mortels, elle s'est associée à l'entrepreneur en informatique Jochen Boeykens. Ensemble, ils ont créé la plateforme en ligne Skindr (prononcez Skindoctor). Cette application vise à aider les patients de manière rapide et efficace par le biais d'une consultation en ligne. En tant que patient, vous prenez quelques photos de votre problème de peau. Celles-ci sont ensuite examinées par le dermatologue de votre choix qui donne son avis dans les 48 heures. Cela ne se fait pas en direct, mais via une fonction de chat en ligne. "Les problèmes de peau se prêtent parfaitement à une consultation en ligne, car nous pouvons faire une très bonne estimation de la gravité du problème sur base de photos. De cette manière, cette plateforme remplace également les consultations par téléphone qui ne permettent pas d'examiner le patient puisqu'il n'y a pas d'images disponibles."Les consultations via Skindr sont principalement destinées à répondre à des symptomes aiguës tels que l'apparition soudaine de problèmes de peau (acné, psoriasis ou eczéma), des préoccupations concernant des taches qui changent ou des plaies qui guérissent difficilement. "Cela permet de réagir rapidement à certains problèmes et ainsi d'éviter le pire. La section "chat" permet également de dialoguer ou de poser des questions supplémentaires, par exemple sur l'emploi d'une pommade ou d'un traitement prescrit. Mais nous ne pouvons certainement pas tout résoudre en ligne. Pour les affections plus complexes ou graves, nous orientons le patient vers une consultation en direct", souligne le Dr Annelies Avermaete.À l'avenir, les fondateurs souhaitent que la plateforme évolue vers une application qui puisse également être utilisée pour le suivi et la prévention. Deux sujets pour lesquels on manque souvent de temps lors des consultations régulières. "J'ai l'intention de suivre régulièrement les patients présentant, par exemple, des problèmes de peau chroniques tels que l'acné ou des lésions prémalignes (ou précancéreuses). De cette façon, nous pouvons intervenir plus rapidement en cas d'évolution indésirable. Cela est parfaitement possible sur base de photos. En ce qui concerne la prévention, les consultations en ligne nous permettent de donner des conseils plus spécifiques aux patients quant à la meilleure façon de prendre soin de leur peau afin d'éviter les problèmes." Les consultations en ligne chez Skindr ne sont (pour l'instant) pas remboursées par l'Inami. Le prix d'une consultation varie entre 28 et 59 euros et pour cela vous recevrez une réponse à votre question dans les 48 heures. Actuellement, une vingtaine de dermatologues sont connectés à Skindr et les consultations sont possibles en néerlandais, français et anglais.Une blessure à la lèvre supérieure qui ne guérit pas. Ce n'est certes pas beau à voir, mais cela semblait trop banal que pour se rendre chez le médecin. De plus, en appliquant un peu de baume à lèvres, la petite blessure se résorbait parfois, pour mieux réapparaître, généralement dans des moments de stress. Elle était alors à nouveau grosse et douloureuse. Un problème idéal à présenter à Skindr. Après avoir créé un compte, je choisis un dermatologue dans une liste d'une vingtaine de médecins et je remplis un court questionnaire concernant, entre autres, le problème de peau qui m'affecte, la gêne que je ressens (douloureuse et parfois sensation de brûlure) et depuis combien de temps cette blessure est présente. Je télécharge ensuite quelques photos, dont une photo d'ensemble et une photo plus détaillée de la blessure. Après avoir payé 28 euros par voie numérique (via payconiq), je reçois la confirmation que ma consultation a été acceptée et que, sur la base de mes informations, le dermatologue me proposera un diagnostic et un plan de traitement via un e-mail contenant un lien vers la plateforme sécurisée Skindr.Moins de 24 heures plus tard, le chat avec l'avis du dermatologue m'est bien envoyé: il pose un diagnostic rassurant et propose un traitement simple et peu coûteux. Je lui pose une question supplémentaire, pour laquelle je reçois également une réponse dans l'heure qui suit, après quoi la consultation est terminée. Tout s'est déroulé de manière fluide et efficace, la consultation était personnalisée, sans procédures compliquées. Autre avantage: les instructions via le chat peuvent toujours être relues en cas de doute.