La maladie de Parkinson se caractérise par une hyperactivité au niveau du noyau subthalamique, situé dans les zones profondes du cerveau, avec à la clef des symptômes, comme des tremblements, de la lenteur ou encore des raideurs musculaires. La stimulation cérébrale profonde s'adresse à certains patients chez qui les médicaments finissen...