La Commission nationale dento-mutualiste (CNDM) a approuvé un nouvel accord 2017-2018 mercredi qui "garantit à nouveau la sécurité tarifaire pour les patients à partir du 1er mai 2017", affirme l'Inami.

En matière de remboursement, les parts personnelles du patient restent inchangées en 2017. L'année suivante, les tickets modérateurs resteront également inchangés mais pour les enfants uniquement ainsi que pour les prestations de prévention et les patients qui bénéficient de l'intervention majorée. Par ailleurs, les soins dentaires pour les patients cancéreux seront mieux remboursés.

Les honoraires sont toutefois adaptés à l'augmentation du coût du matériel et des instruments, et des tarifs maximums sont prévus pour certaines interventions techniques.

La Commission nationale dento-mutualiste (CNDM) a approuvé un nouvel accord 2017-2018 mercredi qui "garantit à nouveau la sécurité tarifaire pour les patients à partir du 1er mai 2017", affirme l'Inami. En matière de remboursement, les parts personnelles du patient restent inchangées en 2017. L'année suivante, les tickets modérateurs resteront également inchangés mais pour les enfants uniquement ainsi que pour les prestations de prévention et les patients qui bénéficient de l'intervention majorée. Par ailleurs, les soins dentaires pour les patients cancéreux seront mieux remboursés. Les honoraires sont toutefois adaptés à l'augmentation du coût du matériel et des instruments, et des tarifs maximums sont prévus pour certaines interventions techniques.