Le sommeil fait l'objet de préjugés tenaces qui influencent notre conception de cette phase récupératrice indispensable. " Nombre d'entre nous sont convaincus qu'il faut passer huit heures par jour sous la couette pour avoir un sommeil réparateur. Mais chacun de nous a des besoins différents ", explique Annelies Smolders, psychologue spécialiste du sommeil.
...