Si les analgésiques puissants peuvent provoquer une dépendance aussi forte que rapide, certaines molécules plus banales et courantes, comme le paracétamol, l'ibuprofen, l'aspirine etc, peuvent aussi causer une dépendance tant physique que psychologique. Ce phénomène qui ne date pas d'hier reste trop souvent sous les radars.
...