Deuxième cancer en termes d'incidence chez la femme et troisième chez l'homme, le cancer colorectal est encore aujourd'hui responsable d'une mortalité spécifique très élevée (50%) car très souvent diagnostiqué à un stade très avancé. Un cancer colorectal peut pourtant être aisément soigné s'il est détecté à temps: il y a 90% de chance de guérison en cas de dépistage précoce.

"Ces cancers sont malheureusement sous-dépistés", regrettent les Cliniques Saint-Luc. "S'il existe un dépistage systématique depuis 2009 en Fédération Wallonie-Bruxelles pour les personnes âgées de 50 à 74 ans, le taux de participation demeure très faible: moins de 20% de la population y participe en Wallonie et à Bruxelles."

Ce dépistage est pourtant gratuit, sans douleur et réalisable à la maison. Cela consiste plus précisément en la recherche de sang occulte dans les selles. En cas de test positif, une colonoscopie doit être réalisée afin de déterminer d'où provient le saignement microscopique. Si elles sont découvertes précocement les lésions précancéreuses peuvent être ôtées directement, afin d'éviter qu'elles n'évoluent en cancer.

Dépistage, mode d'emploi

  • Si vous habitez en Wallonie

En Wallonie, le kit de dépistage peut s'obtenir très facilement via la plateforme www.depistageintestin.be en y précisant le n° national de la personne et sans devoir passer via le médecin généraliste. Le kit de dépistage est envoyé directement au domicile de cette personne qui recevra son kit endéans les 15 jours.

Une fois réalisé, le test est à renvoyer exclusivement au moyen de l'enveloppe grise préadressée et préaffranchie fournie dans le kit de dépistage.

Pour obtenir le résultat de l'analyse, vous pourrez téléphoner à votre médecin environ une semaine après le renvoi du test.

  • Si vous habitez à Bruxelles

Tous les habitants de la Région de Bruxelles-Capitale âgés de 50 à 74 ans sont invités à se rendre tous les deux ans dans leur pharmacie pour demander le kit de dépistage. Il n'est donc plus nécessaire d'attendre une lettre d'invitation ou une prescription médicale pour retirer votre kit à la pharmacie. Les pharmaciens peuvent désormais directement vérifier en ligne si vous êtes éligible au Colotest. Vous pourrez ensuite réaliser votre test très facilement chez vous. Vous envoyez votre Colotest au laboratoire et vous recevez le résultat 2 semaines après. Votre médecin traitant reçoit aussi le résultat.

  • Si vous habitez en Flandre

Vous êtes automatiquement invité tous les deux ans, à participer au "dépistage du cancer du côlon" à partir de l'âge de 50 ans et jusqu'à 74 ans. Vous recevez par courrier une invitation contenant un kit de dépistage.

Ce kit contient le test iFOB, qui détecte le sang caché dans les selles (qui ne peut être vu à l'oeil nu). Ce sang peut indiquer la présence de polypes ou de cancer du côlon.

Le kit de dépistage est livré avec une enveloppe de retour que vous pouvez utiliser pour envoyer l'échantillon au laboratoire. Vous recevrez les résultats automatiquement par courrier au bout d'une à deux semaines environ. Votre médecin recevra également les résultats.

Deuxième cancer en termes d'incidence chez la femme et troisième chez l'homme, le cancer colorectal est encore aujourd'hui responsable d'une mortalité spécifique très élevée (50%) car très souvent diagnostiqué à un stade très avancé. Un cancer colorectal peut pourtant être aisément soigné s'il est détecté à temps: il y a 90% de chance de guérison en cas de dépistage précoce. "Ces cancers sont malheureusement sous-dépistés", regrettent les Cliniques Saint-Luc. "S'il existe un dépistage systématique depuis 2009 en Fédération Wallonie-Bruxelles pour les personnes âgées de 50 à 74 ans, le taux de participation demeure très faible: moins de 20% de la population y participe en Wallonie et à Bruxelles." Ce dépistage est pourtant gratuit, sans douleur et réalisable à la maison. Cela consiste plus précisément en la recherche de sang occulte dans les selles. En cas de test positif, une colonoscopie doit être réalisée afin de déterminer d'où provient le saignement microscopique. Si elles sont découvertes précocement les lésions précancéreuses peuvent être ôtées directement, afin d'éviter qu'elles n'évoluent en cancer.En Wallonie, le kit de dépistage peut s'obtenir très facilement via la plateforme www.depistageintestin.be en y précisant le n° national de la personne et sans devoir passer via le médecin généraliste. Le kit de dépistage est envoyé directement au domicile de cette personne qui recevra son kit endéans les 15 jours.Une fois réalisé, le test est à renvoyer exclusivement au moyen de l'enveloppe grise préadressée et préaffranchie fournie dans le kit de dépistage.Pour obtenir le résultat de l'analyse, vous pourrez téléphoner à votre médecin environ une semaine après le renvoi du test.Tous les habitants de la Région de Bruxelles-Capitale âgés de 50 à 74 ans sont invités à se rendre tous les deux ans dans leur pharmacie pour demander le kit de dépistage. Il n'est donc plus nécessaire d'attendre une lettre d'invitation ou une prescription médicale pour retirer votre kit à la pharmacie. Les pharmaciens peuvent désormais directement vérifier en ligne si vous êtes éligible au Colotest. Vous pourrez ensuite réaliser votre test très facilement chez vous. Vous envoyez votre Colotest au laboratoire et vous recevez le résultat 2 semaines après. Votre médecin traitant reçoit aussi le résultat. Vous êtes automatiquement invité tous les deux ans, à participer au "dépistage du cancer du côlon" à partir de l'âge de 50 ans et jusqu'à 74 ans. Vous recevez par courrier une invitation contenant un kit de dépistage.Ce kit contient le test iFOB, qui détecte le sang caché dans les selles (qui ne peut être vu à l'oeil nu). Ce sang peut indiquer la présence de polypes ou de cancer du côlon.Le kit de dépistage est livré avec une enveloppe de retour que vous pouvez utiliser pour envoyer l'échantillon au laboratoire. Vous recevrez les résultats automatiquement par courrier au bout d'une à deux semaines environ. Votre médecin recevra également les résultats.