Une douleur persistante au talon est le cauchemar des randonneurs et des joggeurs, qui se retrouvent au repos forcé. " Dans 8 cas sur 10, ils s'agit d'une fasciite plantaire, soit l'inflammation du tendon de la voûte plantaire qui va de l'os du talon jusqu'à l'éminence du gros orteil. Ce tendon assure la stabilité et le déroulement du pied pendant la marche tout en amortissant les chocs, précise Saskia Van Bouwel, chirurgien orthopédiste. Une des caractéristiques est la douleur intense qu'on ressent le matin, lors des premiers pas au saut du lit, ou après un long moment en position assise. Le milieu du talon est très sensible. En marchant, la douleur s'atténue mais sans traitement, l'inflammation s'aggrave. Si la douleur au talon persiste deux à trois semaines, mieux vaut consulter un spécialiste. Plus on attend, plus le tendon enflammé durcit et plus le traitement risque d'être long. "
...