1. Une douche froide

Est-il possible de renforcer le système immunitaire grâce aux douches froides ou à la natation ? Le médecin généraliste Geert Buijze en a fait la recherche. Selon lui, les 'douches froides' sont en effet efficaces. Lors de son étude, il a remarqué que les personnes qui prenaient une douche froide étaient moins souvent malades que ceux qui préféraient les douches chaudes.

Wim Hof, aka L'homme de glace, pratique régulièrement des exercices de respiration et de méditation qui lui permettent de nager dans les eaux polaires pendant quinze minutes sans être atteint d'hypothermie. Il peut même escalader le Kilimandjaro torse nu. Et il ne tombe jamais malade. Son système immunitaire fonctionne différemment de celui d'une personne moyenne, d'après les recherches de Radboud UMC. Il en va de même pour les personnes en bonne santé qui sont formées par Hof.

"Dans notre recherche, nous n'avons pas cherché à montrer qu'une combinaison de douches froides, d'exercices de respiration et de méditation vous protègera complètement de la grippe ou du rhume", explique Matthijs Kox, chercheur en soins intensifs. "Ce que nous avons découvert, c'est que le système immunitaire de Wim Hof réagit moins violemment aux "intrus". C'est aussi une influence intéressante sur le système immunitaire".

Chez les patients souffrant de rhumatisme, d'inflammation chronique de l'intestin et d'autres maladies auto-immunes, le système immunitaire est généralement trop actif. Les médecins tentent donc de réduire cette réaction avec des médicaments. "Wim Hof est la preuve vivante qu'une personne en bonne santé peut aussi réduire une réponse immunitaire trop forte sans médicaments ", dit Kox. "Il parvient probablement à le faire grâce à la réaction de stress à court terme qui provoque le froid et sa façon de respirer. Nous allons maintenant examiner si les personnes ayant un système immunitaire hyperactif peuvent aussi en bénéficier."

2. De l'exercice trois fois par semaine

Faites de la randonnée, de l'aviron, du badminton, du vélo ou du fitness ; peu importe l'activité, pourvu qu'elle soit physiquement épuisante. 20 minutes d'exercice intensif trois fois par semaine suffisent à renforcer votre système immunitaire. Le corps s'attaque plus fermement aux virus envahissants, de quoi éviter les inflammations chroniques. Les personnes qui font beaucoup d'exercice ont en moyenne quatre jours de maladie en moins par an.

Bouger semble également renforcer la "mémoire immunitaire" après les vaccinations : le corps sait mieux comment réagir face à un intrus contre lequel vous avez été vacciné. Mais il ne faut pas pour autant forcer. Les personnes qui suivent un entraînement trop dur ou trop régulier, et qui ne prennent pas assez de temps pour récupérer, sont plus susceptibles de tomber malades.

3. Le yoga ou taï-chi

Commencez par pratiquer du chi kung, du yoga ou du tai chi lorsque vous êtes régulièrement stressé. Il y a de fortes chances que votre système immunitaire soit affecté.

De nombreuses études ont montré que le stress chronique affaiblit le système immunitaire contre les virus. Cela ouvre la porte aux infections. Les "mind-body therapy" - comme le yoga, le tai chi et le chi kung (également écrit qi gong) - travaillent sur ce fardeau mental. Les exercices de respiration abdominale profonde et de méditation favorisent la relaxation. De plus, les mouvements effectués durant les exercices améliorent les défenses immunitaires et réduisent le risque d'inflammation.

4. Rester optimiste

Chérissez votre optimisme et pensez positif : "le verre est à moitié plein, et non à moitié vide". De telles pensées sont non seulement bonnes pour votre humeur, mais aussi pour votre résistance. Les recherches de la psychologue américaine Suzanne Segerstrom montrent qu'en abordant l'avenir avec confiance, les réponses immunitaires sont meilleures.

Les patients qui ont des attentes positives à l'égard d'un traitement peuvent même mettre à contribution leur système immunitaire, selon Andrea Evers, professeur de psychologie de la santé à Leyde. "Des recherches ont été menées sur l'utilisation de médicaments spécifiques pour, par exemple, l'allergie et le psoriasis - une maladie de la peau. Si ces médicaments sont pris selon un certain schéma, l'organisme produira, après un certain temps, des substances contre l'allergie ou l'inflammation, même en cas de fausse pilule (placebo).

5. Les probiotiques pour aider la flore intestinale

Les bactéries présentes naturellement dans nos intestins ont un impact majeur sur notre santé. Les probiotiques sont des aliments contenant des microorganismes vivants (généralement des bactéries lactiques) qui améliorent l'équilibre bactérien de l'intestin et ont donc un effet bénéfique sur la santé. De nombreux troubles du système immunitaire - tels que les allergies, les inflammations chroniques de l'intestin et les maladies auto-immunes - sont en partie causés par un manque d'équilibre dans les intestins.

Les effets positifs des probiotiques sont mis en évidence dans de nombreuses études : pour l'eczéma par exemple. Le chercheur Rob Mariman a donné des probiotiques à des rats atteints de cette maladie tous les jours et a découvert que cela stimulait leur système immunitaire. Au bout d'un certain temps, les symptômes d'eczéma et d'inflammation des intestins ont diminué et les rats ont vu leurs défenses partiellement augmenter face à ces maladies. Il a découvert des effets similaires dans la culture de cellules humaines. Le choix des probiotiques utilisés avait son importance.

6. L'importance des contacts sociaux

Restez régulièrement en contact avec vos proches et amis, et combattez la solitude. Même nos gènes peuvent être "contrariés", a découvert le biologiste Steve Cole. Un état d'agitation qui s'applique également aux gènes responsables du fonctionnement du système immunitaire. Or, un bon réseau d'amis protège contre les maladies. Le contact social réduit le stress et augmente ainsi la résistance.

7. Une bouffée de soleil

S'asseoir de temps en temps au soleil est peut-être la meilleure façon d'améliorer votre santé. De nombreuses recherches ont montré qu'un bon bain de soleil a des effets positifs. Le centre médical de l'Université de Georgetown en Amérique a étudié ce phénomène début 2019. Ils ont ainsi découvert qu'au soleil, les lymphocytes T présents dans le corps commencent à se déplacer plus rapidement. Ces lymphocytes T sont une partie importante du système immunitaire. S'ils sont capables de se déplacer rapidement, ils peuvent lancer plus rapidement une attaque contre une infection. La lumière bleue des rayons du soleil en serait responsable. Selon les scienfitiques, d'autres recherches sont nécessaires, mais ils n'écartent néanmoins pas un traitement à la lumière bleue pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Source : Gezondheidsnet.nl

Est-il possible de renforcer le système immunitaire grâce aux douches froides ou à la natation ? Le médecin généraliste Geert Buijze en a fait la recherche. Selon lui, les 'douches froides' sont en effet efficaces. Lors de son étude, il a remarqué que les personnes qui prenaient une douche froide étaient moins souvent malades que ceux qui préféraient les douches chaudes.Wim Hof, aka L'homme de glace, pratique régulièrement des exercices de respiration et de méditation qui lui permettent de nager dans les eaux polaires pendant quinze minutes sans être atteint d'hypothermie. Il peut même escalader le Kilimandjaro torse nu. Et il ne tombe jamais malade. Son système immunitaire fonctionne différemment de celui d'une personne moyenne, d'après les recherches de Radboud UMC. Il en va de même pour les personnes en bonne santé qui sont formées par Hof. "Dans notre recherche, nous n'avons pas cherché à montrer qu'une combinaison de douches froides, d'exercices de respiration et de méditation vous protègera complètement de la grippe ou du rhume", explique Matthijs Kox, chercheur en soins intensifs. "Ce que nous avons découvert, c'est que le système immunitaire de Wim Hof réagit moins violemment aux "intrus". C'est aussi une influence intéressante sur le système immunitaire".Chez les patients souffrant de rhumatisme, d'inflammation chronique de l'intestin et d'autres maladies auto-immunes, le système immunitaire est généralement trop actif. Les médecins tentent donc de réduire cette réaction avec des médicaments. "Wim Hof est la preuve vivante qu'une personne en bonne santé peut aussi réduire une réponse immunitaire trop forte sans médicaments ", dit Kox. "Il parvient probablement à le faire grâce à la réaction de stress à court terme qui provoque le froid et sa façon de respirer. Nous allons maintenant examiner si les personnes ayant un système immunitaire hyperactif peuvent aussi en bénéficier."Faites de la randonnée, de l'aviron, du badminton, du vélo ou du fitness ; peu importe l'activité, pourvu qu'elle soit physiquement épuisante. 20 minutes d'exercice intensif trois fois par semaine suffisent à renforcer votre système immunitaire. Le corps s'attaque plus fermement aux virus envahissants, de quoi éviter les inflammations chroniques. Les personnes qui font beaucoup d'exercice ont en moyenne quatre jours de maladie en moins par an.Bouger semble également renforcer la "mémoire immunitaire" après les vaccinations : le corps sait mieux comment réagir face à un intrus contre lequel vous avez été vacciné. Mais il ne faut pas pour autant forcer. Les personnes qui suivent un entraînement trop dur ou trop régulier, et qui ne prennent pas assez de temps pour récupérer, sont plus susceptibles de tomber malades.Commencez par pratiquer du chi kung, du yoga ou du tai chi lorsque vous êtes régulièrement stressé. Il y a de fortes chances que votre système immunitaire soit affecté.De nombreuses études ont montré que le stress chronique affaiblit le système immunitaire contre les virus. Cela ouvre la porte aux infections. Les "mind-body therapy" - comme le yoga, le tai chi et le chi kung (également écrit qi gong) - travaillent sur ce fardeau mental. Les exercices de respiration abdominale profonde et de méditation favorisent la relaxation. De plus, les mouvements effectués durant les exercices améliorent les défenses immunitaires et réduisent le risque d'inflammation.Chérissez votre optimisme et pensez positif : "le verre est à moitié plein, et non à moitié vide". De telles pensées sont non seulement bonnes pour votre humeur, mais aussi pour votre résistance. Les recherches de la psychologue américaine Suzanne Segerstrom montrent qu'en abordant l'avenir avec confiance, les réponses immunitaires sont meilleures.Les patients qui ont des attentes positives à l'égard d'un traitement peuvent même mettre à contribution leur système immunitaire, selon Andrea Evers, professeur de psychologie de la santé à Leyde. "Des recherches ont été menées sur l'utilisation de médicaments spécifiques pour, par exemple, l'allergie et le psoriasis - une maladie de la peau. Si ces médicaments sont pris selon un certain schéma, l'organisme produira, après un certain temps, des substances contre l'allergie ou l'inflammation, même en cas de fausse pilule (placebo).Les bactéries présentes naturellement dans nos intestins ont un impact majeur sur notre santé. Les probiotiques sont des aliments contenant des microorganismes vivants (généralement des bactéries lactiques) qui améliorent l'équilibre bactérien de l'intestin et ont donc un effet bénéfique sur la santé. De nombreux troubles du système immunitaire - tels que les allergies, les inflammations chroniques de l'intestin et les maladies auto-immunes - sont en partie causés par un manque d'équilibre dans les intestins.Les effets positifs des probiotiques sont mis en évidence dans de nombreuses études : pour l'eczéma par exemple. Le chercheur Rob Mariman a donné des probiotiques à des rats atteints de cette maladie tous les jours et a découvert que cela stimulait leur système immunitaire. Au bout d'un certain temps, les symptômes d'eczéma et d'inflammation des intestins ont diminué et les rats ont vu leurs défenses partiellement augmenter face à ces maladies. Il a découvert des effets similaires dans la culture de cellules humaines. Le choix des probiotiques utilisés avait son importance.Restez régulièrement en contact avec vos proches et amis, et combattez la solitude. Même nos gènes peuvent être "contrariés", a découvert le biologiste Steve Cole. Un état d'agitation qui s'applique également aux gènes responsables du fonctionnement du système immunitaire. Or, un bon réseau d'amis protège contre les maladies. Le contact social réduit le stress et augmente ainsi la résistance.S'asseoir de temps en temps au soleil est peut-être la meilleure façon d'améliorer votre santé. De nombreuses recherches ont montré qu'un bon bain de soleil a des effets positifs. Le centre médical de l'Université de Georgetown en Amérique a étudié ce phénomène début 2019. Ils ont ainsi découvert qu'au soleil, les lymphocytes T présents dans le corps commencent à se déplacer plus rapidement. Ces lymphocytes T sont une partie importante du système immunitaire. S'ils sont capables de se déplacer rapidement, ils peuvent lancer plus rapidement une attaque contre une infection. La lumière bleue des rayons du soleil en serait responsable. Selon les scienfitiques, d'autres recherches sont nécessaires, mais ils n'écartent néanmoins pas un traitement à la lumière bleue pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.Source : Gezondheidsnet.nl