Une position assise prolongée sur la selle peut rapidement provoquer des douleurs au postérieur (voire même à l'entrejambe). Outre la douleur, vous avez également droit à :

  • des irritations ;
  • des échauffements ;
  • des rougeurs ;
  • des nodules, etc.

Ces douleurs peuvent décourager certains cyclistes de se remettre en selle. Mais heureusement, il existe des solutions simples et efficaces afin de remédier à ce problème.

Solutions pour ne plus avoir mal aux fesses

  • Le bon vélo

Un vélo doit toujours être ajusté à votre morphologie et votre posture. Si votre vélo est trop grand, le guidon est alors positionné trop loin de vous et vous risquez de glisser vers l'avant sur votre selle. Si, au contraire, votre vélo est trop petit, votre selle risque d'être trop basse et vous ne pédalerez pas efficacement.

  • La bonne selle

Pour ce qui est de la selle, il n'en existe pas de bonnes ou de mauvaises. Certaines seront simplement faites pour vous, et d'autres non. Essayez différents types de selle avant d'en acheter une. Le tout est qu'elle vous offre une bonne assise et que vous vous sentiez à l'aise dessus. Il existe trois grands types de selle : le modèle arrondi, semi-arrondi ou plat. Certaines sont même trouées au milieu.

  • La bonne hauteur

La condition prépondérante pour une bonne position du cycliste est de bien régler la hauteur de la selle. Si vous pouvez mettre votre talon sur votre pédale (au point le plus bas) avec la jambe tendue (sans toutefois être raide), tout en étant assis sur la selle, la hauteur de la selle est bonne. Si vous pouvez vous tenir debout avec vos pieds au sol, tout en étant assis sur le vélo, cela signifie que la selle est trop basse. Si vous devez vous asseoir sur le devant de votre selle, à l'extrémité, c'est qu'elle est beaucoup trop haute.

  • La bonne position

La meilleure position pour rouler est la position inclinée vers l'avant, le buste à 45° environ par rapport à l'horizontale, bras légèrement fléchi. Assurez-vous de vous positionner sur la partie la plus large de la selle. Si vous vous asseyez trop en avant, une partie plus sensible de votre bassin repose sur la selle. Si vous vous asseyez de travers, vos ischions (les os du bassin en appui sur le siège) ne reposent pas tous sur la selle. Soulevez également régulièrement vos fesses de la selle pendant que vous roulez, afin de les soulager.

  • Le bon pantalon

Une fois le vélo réglé, vous pouvez choisir votre tenue. Et pas n'importe laquelle : misez sur un cuissard. Il est important d'avoir un cuissard qui colle parfaitement à la peau et qui épouse vraiment la forme du fessier, pour se protéger de l'échauffement et de l'irritation. Petit conseil : retirez vos sous-vêtements avant d'enfiler votre cuissard de vélo. Les cuissards d'aujourd'hui sont conçus pour être portés à même la peau. Les textiles sont confortables, n'irritent pas et les coutures sont le plus souvent très discrètes et ne dérangent pas.

Une position assise prolongée sur la selle peut rapidement provoquer des douleurs au postérieur (voire même à l'entrejambe). Outre la douleur, vous avez également droit à : Ces douleurs peuvent décourager certains cyclistes de se remettre en selle. Mais heureusement, il existe des solutions simples et efficaces afin de remédier à ce problème.Un vélo doit toujours être ajusté à votre morphologie et votre posture. Si votre vélo est trop grand, le guidon est alors positionné trop loin de vous et vous risquez de glisser vers l'avant sur votre selle. Si, au contraire, votre vélo est trop petit, votre selle risque d'être trop basse et vous ne pédalerez pas efficacement. Pour ce qui est de la selle, il n'en existe pas de bonnes ou de mauvaises. Certaines seront simplement faites pour vous, et d'autres non. Essayez différents types de selle avant d'en acheter une. Le tout est qu'elle vous offre une bonne assise et que vous vous sentiez à l'aise dessus. Il existe trois grands types de selle : le modèle arrondi, semi-arrondi ou plat. Certaines sont même trouées au milieu.La condition prépondérante pour une bonne position du cycliste est de bien régler la hauteur de la selle. Si vous pouvez mettre votre talon sur votre pédale (au point le plus bas) avec la jambe tendue (sans toutefois être raide), tout en étant assis sur la selle, la hauteur de la selle est bonne. Si vous pouvez vous tenir debout avec vos pieds au sol, tout en étant assis sur le vélo, cela signifie que la selle est trop basse. Si vous devez vous asseoir sur le devant de votre selle, à l'extrémité, c'est qu'elle est beaucoup trop haute.La meilleure position pour rouler est la position inclinée vers l'avant, le buste à 45° environ par rapport à l'horizontale, bras légèrement fléchi. Assurez-vous de vous positionner sur la partie la plus large de la selle. Si vous vous asseyez trop en avant, une partie plus sensible de votre bassin repose sur la selle. Si vous vous asseyez de travers, vos ischions (les os du bassin en appui sur le siège) ne reposent pas tous sur la selle. Soulevez également régulièrement vos fesses de la selle pendant que vous roulez, afin de les soulager.Une fois le vélo réglé, vous pouvez choisir votre tenue. Et pas n'importe laquelle : misez sur un cuissard. Il est important d'avoir un cuissard qui colle parfaitement à la peau et qui épouse vraiment la forme du fessier, pour se protéger de l'échauffement et de l'irritation. Petit conseil : retirez vos sous-vêtements avant d'enfiler votre cuissard de vélo. Les cuissards d'aujourd'hui sont conçus pour être portés à même la peau. Les textiles sont confortables, n'irritent pas et les coutures sont le plus souvent très discrètes et ne dérangent pas.