Seuls 43% des entreprises belges disposent d'une politique préventive concernant le bien-être physique et mental sur le lieu de travail, selon une enquête du spécialiste RH Acerta, de HR Square et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Près d'un cinquième (18%) des entreprises n'entreprend en outre pas encore d'actions concrètes pour améliorer le bien-être de ses travailleurs, malgré la crise du covid.

Alors que débute en mars "le mois international de la lutte contre le cancer du côlon", la Fondation contre le Cancer rappelle l'importance du dépistage du cancer colorectal. Celui-ci permet de guérir 90% des cas détectés à un stade précoce, précise la fondation.

Un pas vient d'être franchi aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles dans l'amélioration de la localisation de la source d'une épilepsie. En recourant à un logiciel qui détecte les anomalies dans les données électroencéphalographiques, les chercheurs ont constaté qu'il était possible de cibler exactement la zone de la source d'une crise épileptique, avec une plus haute probabilité qu'en recourant aux techniques actuelles.

Les personnes exposées à de fortes concentrations de particules fines sont plus susceptibles d'être victimes d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque (causée par une formation aiguë de caillots), ressort-il d'une étude menée par la KU Leuven, l'Université d'Anvers, l'Université de Hasselt, l'Institut de santé publique Sciensano et l'Agence intermutualiste (AIM).

En Wallonie, la campagne de vaccination suit son cours et différents centres ouvriront progressivement leurs portes au public dans le courant de mars. Les autorités ont aujourd'hui défini 13 antennes de vaccination complémentaires pour renforcer les 40 sites de vaccination existants. Une solution de proximité pour les populations éloignées, et un soutien logistique pour éviter la saturation des autres centres.

Variants britannique, sud-africain, brésilien... La mutation du covid est un phénomène auquel les experts s'attendaient. Néanmoins, de nombreuses questions demeurent : quelles conséquences auront ces variants sur l'évolution de la pandémie et sur la campagne de vaccination ? Le point sur ce que l'on sait.

Une transplantation cardiaque a été réalisée pour la première fois en Belgique cet automne à l'UZ Leuven grâce à une nouvelle technique de préservation des greffons, a annoncé l'hôpital dans un communiqué. Cette technique permet de conserver le coeur d'un donneur près de cinq fois plus longtemps, ce qui se traduit par un taux de mortalité plus faible à la suite de l'opération. L'intervention s'inscrivait dans le cadre d'une étude internationale menée par l'UZ Leuven.

Après les maisons de repos et le personnel médical, c'est bientôt au tour de la population générale de se faire vacciner, à commencer par les groupes prioritaires. Entre mars et juin prochains, chaque Belge qui n'aura pas encore été vacciné recevra une convocation.

La saison des pollens a démarré avec les premières floraisons de l'année chez les aulnes et les noisetiers, a fait savoir le réseau national de surveillance aérobiologique AirAllergy de l'institut de santé publique Sciensano. Les taux de pollen sont susceptibles d'augmenter selon l'évolution des conditions météorologiques. Les personnes sensibilisées au pollen de ces arbres risquent donc de développer des symptômes allergiques, a indiqué l'organisme.

Il apparaît désormais plus clairement que la propagation du coronavirus via les aérosols joue un rôle important dans la transmission de l'infection dans les espaces clos, indique le Conseil Supérieur de la Santé (CSS). Selon son nouvel avis, l'émergence de variants plus contagieux incite encore davantage à ventiler au mieux les espaces intérieurs.

Si le nombre de consultations chez le médecin généraliste en raison de symptômes grippaux est, depuis l'été 2020, plus élevé que les années précédentes, il s'agit en général de cas de covid, et non de grippe. Et pour cause : les symptômes de la grippe et du covid sont fort similaires. Selon Sciensano, le nombre d'échantillons positifs pour la grippe est en réalité beaucoup plus faible que les hivers précédents.

Des chercheurs de la KU Leuven et de l'Université nationale de Séoul ont développé une méthode qui incite les cellules du système immunitaire à réparer les tissus endommagés de l'intestin. Cela ouvre la voie à un traitement plus efficace des maladies inflammatoires de l'intestin, comme la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn, indique la KU Leuven dans un communiqué.