" Il y a 5 ans, Maman est tombée chez elle et s'est cassé le col du fémur. A 85 ans, elle s'est rendu compte elle-même qu'elle ne pouvait plus vivre seule... On a alors visité plusieurs maisons de repos mais rien ne m'a convaincu. Il faut dire qu'à cette époque, maman était très valide, elle avait toute sa tête et je ne la voyais pas du tout vivre dans ce type d'établissement. "

Daniel Vanderborght tombe alors par hasard sur un prospectus pour les résidences services Domitys. Ce système prône l'autonomie du retraité dans son appartement avec une série de services à la carte. L'approche de la résidence-service séduit la famille : " ça permettait à maman d'être totalement indépendante et de se sentir rassurée tout en n'étant pas dans un environnement médicalisé ". La transition vers son nouvel univers se fait en douceur et Madame Vandenborght trouve vite ses marques.

La reprise d'une vie sociale

" En fait, j'avais peur qu'en compagnie de personnes inactives, elle soit tirée vers le bas alors qu'ici, ça a été tout l'inverse. " Il faut dire que pendant une dizaine d'années, l'octogénaire a vécu seule chez elle, ne voyant que sa famille et ne sortant que pour quelques courses. En arrivant dans son nouvel environnement, le changement s'opère rapidement, à la grande joie de son fils : " Socialement, ça a tout changé pour elle. Elle participait à des activités, s'est fait des amis, elle m'a même dit que si elle avait su, elle serait venue y vivre plus tôt. "

Ce fils soucieux du bien-être de sa mère apprécie particulièrement la philosophie de l'endroit: " Si vous avez envie d'être entouré, vous pouvez l'être. Si vous n'avez pas envie de faire des activités, vous ne les faites pas. Vous êtes libre. " Et surtout, pour la famille, ce contexte libre mais sécurisé malgré tout, est extrêmement rassurant. A l'inverse de certains qui éprouvent parfois une forme de culpabilité de faire quitter leur logement à leurs parents, Daniel Vanderborght lui, est ravi d'avoir vu sa mère s'épanouir dans un tel contexte.

Bien-être et animations

Et quand on lui demande ce qui, pour lui, distingue la résidence service Domitys d'une autre solution de logement, c'est l'esprit jovial qui y règne qu'il épingle en premier. Un état d'esprit imputable autant aux résidents qu'aux animations mises en place. " Ici, c'est un peu comme une bulle. Un endroit où on se sent bien et où on est aux petits soins pour vous. Des exemples ? On vient parfois dîner avec maman à midi et c'est comme si on était au restaurant, c'est très agréable ! Il y a aussi une piscine, une très belle installation, dont les familles des résidents peuvent profiter aussi. Au début, quand maman y allait, j'allais parfois nager avec elle et c'était de beaux moments à partager ensemble. "

Aujourd'hui, Madame Vanderborght a 90 ans et un état de santé qui impose de penser au futur et à des soins plus spécifiques. La formule de résidence services Domitys peut-elle s'adapter à cette évolution ? Justement oui. " Je commençais à m'inquiéter de devoir la changer d'établissement pour qu'elle puisse bénéficier d'une plus grande assistance. Quand j'en ai parlé ici tout récemment, on m'a répondu que pour cela aussi, on pouvait mettre en place un service sur mesure, comme par exemple une aide à domicile. On doit encore discuter de tout ça mais c'est super de voir qu'ils peuvent aussi mettre en place des choses pour permettre aux résident de rester le plus longtemps possible chez Domitys ".

L'une des clés du bien-être des seniors se trouverait-elle au sein des résidences Domitys ?

Pour en savoir plus sur Domitys, rendez-vous sur www.domitys.be/

Ou contactez la résidence L'Ecrin Vert à Auderghem

" Il y a 5 ans, Maman est tombée chez elle et s'est cassé le col du fémur. A 85 ans, elle s'est rendu compte elle-même qu'elle ne pouvait plus vivre seule... On a alors visité plusieurs maisons de repos mais rien ne m'a convaincu. Il faut dire qu'à cette époque, maman était très valide, elle avait toute sa tête et je ne la voyais pas du tout vivre dans ce type d'établissement. "Daniel Vanderborght tombe alors par hasard sur un prospectus pour les résidences services Domitys. Ce système prône l'autonomie du retraité dans son appartement avec une série de services à la carte. L'approche de la résidence-service séduit la famille : " ça permettait à maman d'être totalement indépendante et de se sentir rassurée tout en n'étant pas dans un environnement médicalisé ". La transition vers son nouvel univers se fait en douceur et Madame Vandenborght trouve vite ses marques." En fait, j'avais peur qu'en compagnie de personnes inactives, elle soit tirée vers le bas alors qu'ici, ça a été tout l'inverse. " Il faut dire que pendant une dizaine d'années, l'octogénaire a vécu seule chez elle, ne voyant que sa famille et ne sortant que pour quelques courses. En arrivant dans son nouvel environnement, le changement s'opère rapidement, à la grande joie de son fils : " Socialement, ça a tout changé pour elle. Elle participait à des activités, s'est fait des amis, elle m'a même dit que si elle avait su, elle serait venue y vivre plus tôt. "Ce fils soucieux du bien-être de sa mère apprécie particulièrement la philosophie de l'endroit: " Si vous avez envie d'être entouré, vous pouvez l'être. Si vous n'avez pas envie de faire des activités, vous ne les faites pas. Vous êtes libre. " Et surtout, pour la famille, ce contexte libre mais sécurisé malgré tout, est extrêmement rassurant. A l'inverse de certains qui éprouvent parfois une forme de culpabilité de faire quitter leur logement à leurs parents, Daniel Vanderborght lui, est ravi d'avoir vu sa mère s'épanouir dans un tel contexte.Et quand on lui demande ce qui, pour lui, distingue la résidence service Domitys d'une autre solution de logement, c'est l'esprit jovial qui y règne qu'il épingle en premier. Un état d'esprit imputable autant aux résidents qu'aux animations mises en place. " Ici, c'est un peu comme une bulle. Un endroit où on se sent bien et où on est aux petits soins pour vous. Des exemples ? On vient parfois dîner avec maman à midi et c'est comme si on était au restaurant, c'est très agréable ! Il y a aussi une piscine, une très belle installation, dont les familles des résidents peuvent profiter aussi. Au début, quand maman y allait, j'allais parfois nager avec elle et c'était de beaux moments à partager ensemble. "Aujourd'hui, Madame Vanderborght a 90 ans et un état de santé qui impose de penser au futur et à des soins plus spécifiques. La formule de résidence services Domitys peut-elle s'adapter à cette évolution ? Justement oui. " Je commençais à m'inquiéter de devoir la changer d'établissement pour qu'elle puisse bénéficier d'une plus grande assistance. Quand j'en ai parlé ici tout récemment, on m'a répondu que pour cela aussi, on pouvait mettre en place un service sur mesure, comme par exemple une aide à domicile. On doit encore discuter de tout ça mais c'est super de voir qu'ils peuvent aussi mettre en place des choses pour permettre aux résident de rester le plus longtemps possible chez Domitys ".L'une des clés du bien-être des seniors se trouverait-elle au sein des résidences Domitys ?