L'un est en mode expédition polaire. Un autre gère les bénévoles d'un énorme festival de musique. Un membre construit un voilier dans un but social. Un quatrième joue dans un groupe de reprises d'ACDC. Une cinquième a lancé une activité sur la gestion de fin de vie, notamment pour les baby-boomers qui ont des parents âgés. Leur point commun ? Ils font tous partie de Sequoia*, le réseau des 50+ qui grimpe, qui pousse... Mais il ne faut pas nécessairement avoir une activité extraordinaire pour rejoindre le réseau Sequoia. "L'idée est surtout de mettre ses compétences au service de la communauté, commente Pierre Degand, la cheville ouvrière du réseau. Les partenaires proposent des services, des missions, des formations ou du bénévolat pour être utile. Chacun peut mettre ses compétences en vitrine. C'est important, car au moment du passage à la pension, 80% des contacts sociaux sont professionnels. A la retraite, on redevient un 'simple' individu après avoir été membre d'une équipe.".

"Et puis, communique-t-il, c'est après 50 ans que l'on commence à disposer d'un peu plus de temps libre. Les enfants ont quitté le nid. On aménage son temps de travail. C'est l'occasion de faire des rencontres et de développer ses passions." Que ce soit dans les domaines de la culture ou du sport. En réalité, chacun a acquis des compétences tout au long de sa vie et de sa carrière. Et c'est trop bête de les laisser s'éteindre petit à petit. La mission de Sequoia Ways est donc de valoriser les compétences des 50+ et d'enrichir leur environnement social. Mais notons que le réseau propose aussi des ateliers et des conférences sur la préparation à la retraite. Car la retraite, c'est du boulot !

* Psssst, pourquoi Sequoia ?Car les indiens Cherokkee considéraient le sequoia comme le symbole la sagesse et la longévité. Les pieds bien dans la terre et la cime qui regarde vers d'autres horizons.

Sur le site www.sequoiaways.be, on parle de tout

Exemples :

  • Vous êtes retraités, vous souhaitez avoir une source de revenu supplémentaire? Avez-vous pensé aux flexi-jobs ?
  • Ou encore : Démence, c'est un secret de polichinelle, rencontrer des gens, c'est stimulant et c'est bon pour la santé.