Les spams sont un fléau qui inonde les messageries électroniques tous les jours. Heureusement, ces courriers indésirables, ou "pourriels", sont filtrés par des robots et la plupart sont évités. Mais ils sont parfois si bien filtrés que des emails désirés par les internautes arrivent par erreur dans la boîte de spam. Frustrant! Pour éviter cela, les messageries permettent d'accéder aux spams et de les signaler en "Non-Spam". Voici comment faire:

  • Sur Gmail: allez dans le dossier "Spam" dans le menu "boîte de réception" dans la colonne de gauche, sélectionnez l'email placé ici par erreur et cliquez sur "Non-Spam" en haut au-dessus de la liste d'email. Le courrier se placera alors dans la boîte de réception, à la date de son arrivée initiale.
  • Sur Outlook: dans le menu "Courrier indésirable" dans la colonne de gauche, sélectionnez l'email désiré et cliquez sur le menu bleu "Courrier légitime" en haut. Choisissez alors "Courrier légitime" parmi les choix, l'email retournera alors dans la boîte de réception.

Il est parfois utile de recommencer cette opération plusieurs fois pour que cela soit efficace.

Vous pouvez ouvrir l'email mal classé en spam et le signaler comme non-spam directement depuis l'email, c'est sans risque.

Enregistrer l'expéditeur dans vos contacts

Pour optimiser la bonne réception d'un expéditeur, il est conseillé d'enregistrer son email dans vos contacts. Les robots filtrants verront qu'il est dans votre carnet d'adresses et devraient ainsi le laisser passer. N'hésitez pas à enregistrer également les emails des newsletters auxquelles vous êtes inscrit afin qu'elles vous parviennent. Envoyées à des milliers de destinataires, les lettres d'informations partent souvent en courrier indésirable.

À l'inverse, si un email non désiré arrive dans votre boîte de réception, vous pouvez le signaler en spam dans votre messagerie et à l'adresse : suspect@safeonweb.be qui recueille les informations techniques nécessaires à l'identification d'un spammeur, afin de lutter contre le spam mondial.

Auteur : Cécile Dard (NT-F.com)