À combien s'élève votre facture annuelle pour effectuer une recherche sur Google, envoyer un courriel via Gmail, surfer avec Chrome ou encore trouver votre chemin avec Google Maps ? Pas besoin de sortir votre calculette : vous ne déboursez pas un centime. Et on connaît la règle : quand c'est gratuit, c'est l'utilisateur qui est le produit. Alphabet - la maison-mère de Google, YouTube et autres Waze - est tout sauf un groupe de philanthropes. Pour une très grande part, l'entreprise se rémunère via la publicité. Elle enregistre le profil de chaque internaute et de ses centres d'intérêt lorsqu'il effectue une recherche sur le Web, surfe ici ou là, renseigne ses préférences, s'inscrit à ceci ou cela... Cette connaissance, vaste et précise, est ensuite revendue à prix d'or aux annonceurs, très heureux de disposer d'un outil si pointu pour toucher leur cible. Le fait est de notoriété publique. Mais il atteint aujourd'hui un niveau à ce point élevé que certains ont l'impres...