EMMA signifie "Empower people through Medical Autonomy" (NDLR : responsabiliser les gens par le biais de l'autonomie médicale) et est disponible pour les entreprises depuis un certain temps. Récemment, le site Web a également été adapté et est désormais ouvert à tous. Cette plateforme en ligne (NDLR: attention, uniquement disponible en néerlandais) est spéciale parce qu'elle se concentre sur la prévention des maladies et des plaintes. Partena Ziekenfonds et emma.health veulent faire de la prévention à grande échelle. D'aujourd'hui jusqu'au 25 juin, tout le monde peut utiliser cette plateforme gratuitement et ainsi déterminer son risque de développer des troubles courants comme le cancer, les maladies cardiovasculaires, l'obésité, le diabète, les maladies respiratoires et la résilience mentale.

Questionnaire

Une fois inscrit, vous recevrez un questionnaire détaillé grâce auquel EMMA examinera vos données médicales personnelles, votre style de vie, etc. Ce sont des questions qu'un médecin poserait, mais qu'il n'a souvent pas le temps de poser lors d'une consultation. Comptez environ 20 minutes pour tout remplir à fond. Vos réponses conduisent à une sorte de tableau de bord médical de votre santé. Cela permet à EMMA d'effectuer une analyse de risque personnelle et médicalement reconnue pour cinq pathologies fréquentes (cancer, cardiopathie, obésité, maladie pulmonaire et résilience mentale). Les résultats sont affichés sous forme de feux de circulation (vert, orange et rouge), afin que vous puissiez estimer où se situent vos risques et quels examens sont nécessaires pour vous. En même temps, si nécessaire, vous recevrez des conseils sur certaines études ou changements de mode de vie, entre autres choses. Après l'été, il sera également possible de compléter les résultats avec des tests sanguins.

EMMA enverra automatiquement ces résultats à votre médecin. L'intention est que vous discutiez de ce rapport avec votre médecin et qu'ensemble vous preniez votre santé en charge de manière préventive, disent les initiateurs.

© emma.health

Technologie

"Alors que l'importance d'une prévention globale et de qualité augmente à l'échelle mondiale, il est étrange qu'en tant que médecins, nous soyons encore " récompensés " pour avoir couru après les faits. Nous devons donc nous organiser différemment. 80% de ce que je fais peut être automatisé avec la technologie. Je préfère utiliser le temps qui est ainsi libéré pour parler à mon patient et l'aider vraiment à améliorer sa santé", dit Servaas Bingé, médecin généraliste. La particularité d'EMMA Health est que l'homme (le médecin généraliste), le médical (via la biologie systémique et la biotechnologie) et l'évolution technologique (l'intelligence artificielle) sont ainsi liés. Jusqu'à présent, les médecins généralistes ne disposaient pas d'un tel outil.

Infos : Ce site n'est accessible qu'en néerlandais. Jusqu'au 25 juin, l'accès à cette plate-forme payante sera gratuit : https://emma.health. Si vous vous inscrivez avant cette date, vous pouvez utiliser les services gratuitement pendant un an.