Ecouter de la musique avec des oreillettes chez soi, bien au calme, est un vrai plaisir. En revanche, dès qu'on souhaite faire de même hors de ses murs, le brouhaha ambiant devient vite insupportable : bruit des voitures, des trams, des bus, des avions, du métro... Pour y échapper, on a tout naturellement tendance à monter le son et, très vite, on attrape un sérieux mal au crâne ! Sans oublier la méga dose de décibels qui malmène nos tympans !

Un brin de technique

Pour neutraliser ces bruits parasites, rien de tel que la technologie de réduction active de bruit ! Elle consiste à équiper chaque oreillette d'un micro (deux chez Sony !) qui capte le bruit extérieur. Un petit circuit électronique se charge alors de le "renverser" avant de l'envoyer aux oreilles de l'auditeur. L'onde sonore opposée au bruit est simplement ajoutée au son de la musique qu'on écoute. Le bruit est annulé et on n'entend plus que la musique...

. © Serge Lvoff

De superbes joujoux

Les écouteurs sans fil Sony WF-1000XM3 se présentent dans un superbe étui qui fait office de chargeur (il se connecte via un port USB). Il suffit de poser les écouteurs dans les logettes prévues à cet effet pour qu'ils se rechargent. L'étui permet trois recharges complètes garantissant chacune 6 heures d'autonomie...

Les écouteurs, eux, sont très élégants et tiennent parfaitement dans l'oreille grâce à des embouts (6 paires de tailles et matériaux différents fournis) qui s'adaptent à la morphologie de chacun. La connexion par Bluetooth est très stable et hyper simple, les écouteurs étant immédiatement reconnus par un smartphone, une tablette ou une télé. Une fonction vocale confirme la connexion et tous les réglages qu'on effectue par la suite. Pratique... Les commandes sont tactiles et il suffit de "tapoter" les oreillettes pour les activer. Cela demande un petit temps d'adaptation, mais on s'y fait assez vite.

. © Serge Lvoff

Comme dans une bulle

Le premier test, je l'ai mené dans la rédaction, un plateau sur lequel nous sommes 13 ! Dès que j'ai mis les oreillettes et choisi ma musique favorite, je me suis retrouvé dans une bulle confortable. Sans devoir pousser le son à un niveau déraisonnable, les bruits de conversation se sont assourdis comme par magie. Le souffle de la climatisation et de mon ventilateur a été complètement gommé ! Et la qualité du son est vraiment agréable. Les basses sont profondes et les aigus bien nets. Dans un tram ou dans le métro, la différence est également incroyable ! Ils doivent certainement faire merveille aussi dans les avions, ou le bruit lancinant des réacteurs est particulièrement pénible, surtout sur un vol long courrier. Mais je n'ai pas eu l'occasion de les tester dans ces conditions...

Bien sûr, tous les bruits ne disparaissent pas complètement. Ces oreillettes masquent à la perfection les bruits de fond. Mais les voix fortes et les sons aigus ont quand même tendance à parfois se faire entendre. Si on veut les oublier aussi, mieux vaut se tourner vers un casque recouvrant comme le SonyWH1000XM3B, encore plus efficace mais surtout bien plus encombrant.

Si on ne souhaite pas se couper du monde environnant, on peut bien sûr couper la fonction réduction de bruit. C'est en le faisant qu'on se rend compte de l'efficacité du système !

Conclusion

Une fois qu'on a goûté au confort de ces petits écouteurs, il est vraiment difficile de repasser à des écouteurs classiques. Evidemment, ils coûtent plus cher ( +/- 250 €), mais de bons écouteurs Bluetooth, sans réduction de bruit active, coûtent facilement 100€...

Les plus :

  • L'autonomie
  • L'efficacité
  • La discrétion

Les moins :

  • Le prix
  • Commandes tactiles qui demandent un petit temps d'adaptation
  • Peut-on remplacer les batteries quand elles sont en fin de vie ?