La serrure connectée se popularise. La clé nouvelle est numérique et elle s'intègre discrètement dans notre smartphone. Résultat: elle facilite la vie et rend de nouveaux services. Si on surmonte ses appréhensions initiales...

Si l'idée n'est évidemment pas de passer la journée le nez collé à l'écran, le smartphone peut s'avérer être un compagnon de route fort pratique. Itinéraire, météo, flore... Téléchargez ces applications pour préparer au mieux votre randonnée.

Une panne sur une petite route de campagne en pleine nuit, loin de tout. Le seul lien avec la civilisation: votre smartphone. Mais pourquoi avoir oublié d'en recharger la batterie hier soir?

Tout le monde, ou presque, a déjà mis le doigt dans l'engrenage des réseaux sociaux. Mais quelle est la réelle portée de nos activités sur ces plateformes? À quoi servent-elles réellement? Et comment éviter les mauvaises surprises?

Les réseaux sociaux sont aujourd'hui devenus une composante essentielle - si pas indispensable et indissociable - de nos sociétés. Photographie, communication, messagerie, monde professionnel... Ces plateformes sont nombreuses et touchent des publics variés. Tour d'horizon.

Une nouvelle vague de SMS et de courriels frauduleux tente d'escroquer les destinataires au nom de bpost et du SPF Finances, met en garde l'organisation Test Achats. Elle invite les consommateurs à ne pas cliquer sur les liens en cas de doute.

Coronalert est l'application belge de lutte contre le coronavirus. Son objectif? Accélérer la détection des contacts en Belgique et freiner la propagation du virus. Comment l'utiliser?

L'usage du système d'alerte par SMS, message vocal et courriel BE-Alert s'est étendu avec la crise sanitaire, écrit L'Echo. Entre le 12 et le 19 mars 2020, plus de 50.000 personnes se sont inscrites à BE-Alert. Aujourd'hui, le système, adopté par 80% des communes belges, compte 890.000 adhérents alors qu'ils étaient 729.000 avant la crise sanitaire.

L'application de traçage des contacts pour lutter contre la propagation du coronavirus en Belgique s'appellera "coronalert", a confirmé Karine Moykens, la présidente du comité interfédéral Testing & Tracing. En cours d'élaboration, l'application devrait être disponible en septembre.