Le Belge ne rechigne pas à partager certaines de ses données personnelles, notamment lorsque des places pour un concert exclusif sont en jeu. L'Autorité de protection des données (APD) invite les citoyens à se montrer plus prudents dans la gestion de leurs données personnelles.

Plusieurs sites internet des Affaires intérieures, de la Région wallonne et de certaines villes et communes ne respectent pas les règles sur la protection de la vie privée. C'est le cas plus généralement de centaines de sites belges dotés du bouton "j'aime" de Facebook, ressort-il d'une enquête du magazine Knack en collaboration avec la KU Leuven.

Cela fait un an que Biddit.be, la plateforme de vente en ligne des notaires belges, existe. En un an, 3.371 biens immobiliers (maisons, appartements, terrains, garages,...) ont été proposés aux enchères. Au total, 74.209 enchères ont été placées par 13.926 enchérisseurs différents.

Google veut toujours en savoir plus sur tout et sur tout le monde. Oui, sur vous aussi. Cet "espionnage" irrite certains, qui préféreraient se passer des applications du géant américain. Mais est-ce possible ?

Lorsque vous vous connectez sur internet, il peut vous arriver de tomber sur des textes en langue étrangère. Quelques fonctionnalités vous permettent aujourd'hui de traduire ces textes plus facilement. Voici quelques conseils.

Les 500.000 Belges qui disposent d'une assurance hospitalisation chez AXA pourront à l'automne consulter un médecin par vidéo, a annoncé le groupe. La télé-consultation s'adresse aux patients qui ont besoin de conseils rapides lorsque leur médecin de famille est difficilement joignable ou indisponible.

La pension légale, complétée par les deuxième et troisième piliers, n'est pas suffisante pour maintenir un niveau de vie équivalent en fin de carrière professionnelle, selon les calculs théoriques de Belfius. Le bancassureur propose dès lors à ses clients de dresser leur profil via la "Yume line" et de leur soumettre des solutions financières afin de combler le manque à venir.

Les applications médicales ne manquent pas, mais le nouvel arrivant emma.health est différent. Cette plate-forme numérique, co-développée par des médecins, permet de vérifier les risques d'avoir un quelconque trouble de la santé bien avant que vous ne tombiez malade. "Un pas en avant vers une véritable prévention", déclare Servaas Bingé, l'un des inventeurs.

En cas de pépin de santé, près d'un tiers des patients belges cherchent des informations sur internet, afin d'essayer de poser eux-mêmes un diagnostic. Problème : pour une majorité de médecins, ce réflexe est susceptible d'entraver la relation de confiance entre soignants et patients. Et, in fine, de nuire à la qualité des soins.

Une nouvelle version du site www.vaccination-info.be, qui s'attache à démêler les arcanes de la vaccination, a été lancée mercredi, à l'entame de la Semaine européenne de la vaccination. Face à la désinformation ambiante et alors que les cas de rougeole augmentent de manière inquiétante en Fédération Wallonie-Bruxelles, l'ASBL Question Santé a remodelé le site créé en 2004 afin de "favoriser la compréhension des informations par le plus grand nombre".

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.