En 2004, Google - le moteur de recherche probablement le plus connu au monde - a racheté Keyhole, une entreprise à l'origine d'un programme permettant de visualiser la Terre grâce à un assemblage de photographies aériennes ou satellitaires. Avec ce rachat, Google a mis la main sur les images satellites en 3D du monde entier, a poursuivi le développement commencé par Keyhole et a crée Google Earth. Cette application permet de survoler la terre et de zoomer sur n'importe quel endroit du monde. Google y a ajouté une fonction de recherche - il n'aura pas pu en être autrement ! - pour pouvoir en quelques secondes voler vers le lieu ou l'adresse recherché. Google Earth permet donc de jeter un coup d'oeil à la Place Saint-Pierre de Rome ou de voir à quoi ressemble Central Park à New-York.

Google Earth est toujours en développement et les possibilités offertes par ce programme sont en évolution constante. Mais les informations disponibles sont plus ou moins précises selon les endroits. Plusieurs grandes villes peuvent être observées avec une résolution suffisamment élevée pour pouvoir distinguer les immeubles, les maisons et même les voitures. Plus les vues aériennes et les photos satellites d'une région sont nombreuses, plus il est possible d'en observer tous les détails. Cette résolution dépend souvent de l'intérêt des lieux en question. Un aperçu des territoires couverts par des images en haute résolution est disponible sur http://earth.google.com/data.html. Dans la plupart des cas, il est possible de zoomer jusqu'à distinguer les maisons individuelles.

Attention : les images que vous visualisez ne sont pas des images prises en direct mais bien des photos téléchargées à partir des serveurs de Google. Certaines de ces photos sont parfois vieilles de plusieurs semaines ou de plusieurs mois. Certains détails - comme par exemple des travaux routiers - ne sont évidemment pas mis à jour régulièrement.

A l'attaque !

Avant de pouvoir utiliser Google Earth, vous devez télécharger l'application. La version de base est disponible gratuitement sur http://earth.google.com/intl/fr/. En haut de cette page, à droite, cliquez sur le bouton vert " Télécharger Google Earth ". La procédure de téléchargement commence immédiatement. Ensuite, il suffit de suivre les instructions qui apparaissent sur l'écran. Après l'installation, démarrez le programme et c'est parti !

Attention : Google Earth est une application assez lourde qui nécessite beaucoup de place sur votre PC. La vitesse à laquelle vous recevez les informations dépend des caractéristiques de votre système. Si vous voulez utiliser Google Earth sur un ordinateur équipé de Windows, vous devez disposer de :

  • Système d'exploitation : Windows 2000, Windows XP, Windows Vista
  • Processeur : 500 MHz, Pentium 3
  • Mémoire (RAM) : 128 MB RAM
  • Disque dur : 400 MB d'espace libre
  • Vitesse de connexion : 128 Kb/sec
  • Carte graphique : carte 3D avec 16 MB de mémoire vive
  • Ecran : 1024x768, haute définition (16 bits)

Plus d'infos

Facile à utiliser

La version la plus récente de Google Earth (version 4.2) dispose d'une interface neuve et simplifiée. La boussole de navigation qui permet d'ajuster l'image (zoom, rotation, ...) se trouve maintenant dans le coin supérieur droit de l'écran, ce qui permet de gagner de la place sur l'écran. Les programmes d'aide, qui vous permettent de mesurer des distances, d'imprimer, d'envoyer par email ou d'ajouter des repères se trouvent dans une toute nouvelle barre d'outil qui se trouve au-dessus de la carte.

Pour avoir une idée des possibilités d'exploration du monde avec Google Earth, rien de tel qu'un coup d'oeil aux démonstrations en vidéo : http://earth.google.com/intl/fr/tour/index.html.

Google Earth est maintenant équipé d'une fonction qui permet de regarder le monde en 3D, de zoomer, de renverser et de faire tourner les cartes. Et ce n'est pas tout. Lorsque vous explorez plusieurs lieux, vous pouvez examiner la carte à différents niveaux et faire apparaitre les informations que vous cherchez comme les restaurants, les routes, des particularités géographiques, des bâtiments en 3D, etc. En cliquant sur un des pictogrammes présents sur les images, des bulles de textes apparaissent pour donner plus d'informations sur le lieu pointé.

Autre possibilité : l'étude d'un itinéraire. Pour commencer, le mieux est de survoler la maison ou le point de départ, en entrant l'adresse de cet endroit. Ensuite, une fois ce lieu défini et localisé - par l'application - sur la carte, il suffit de voler le long de la route !

Google Earth permet à chaque utilisateur de disposer de ses propres points de repères, de les sauvegarder et même de les envoyer par email.

Et si l'exploration de la Terre ne vous suffit pas, la nouvelle version de Google Earth propose désormais d'observer les étoiles. La version 4.2 dispose en effet d'une fonctionnalité " Sky " pour explorer les mystères de l'espace et découvrir les galaxies et nébuleuses éloignées, le mouvement des planètes grâce à des images prises par le télescope spatial Hubble.

En 2004, Google - le moteur de recherche probablement le plus connu au monde - a racheté Keyhole, une entreprise à l'origine d'un programme permettant de visualiser la Terre grâce à un assemblage de photographies aériennes ou satellitaires. Avec ce rachat, Google a mis la main sur les images satellites en 3D du monde entier, a poursuivi le développement commencé par Keyhole et a crée Google Earth. Cette application permet de survoler la terre et de zoomer sur n'importe quel endroit du monde. Google y a ajouté une fonction de recherche - il n'aura pas pu en être autrement ! - pour pouvoir en quelques secondes voler vers le lieu ou l'adresse recherché. Google Earth permet donc de jeter un coup d'oeil à la Place Saint-Pierre de Rome ou de voir à quoi ressemble Central Park à New-York. Google Earth est toujours en développement et les possibilités offertes par ce programme sont en évolution constante. Mais les informations disponibles sont plus ou moins précises selon les endroits. Plusieurs grandes villes peuvent être observées avec une résolution suffisamment élevée pour pouvoir distinguer les immeubles, les maisons et même les voitures. Plus les vues aériennes et les photos satellites d'une région sont nombreuses, plus il est possible d'en observer tous les détails. Cette résolution dépend souvent de l'intérêt des lieux en question. Un aperçu des territoires couverts par des images en haute résolution est disponible sur http://earth.google.com/data.html. Dans la plupart des cas, il est possible de zoomer jusqu'à distinguer les maisons individuelles. Attention : les images que vous visualisez ne sont pas des images prises en direct mais bien des photos téléchargées à partir des serveurs de Google. Certaines de ces photos sont parfois vieilles de plusieurs semaines ou de plusieurs mois. Certains détails - comme par exemple des travaux routiers - ne sont évidemment pas mis à jour régulièrement. Avant de pouvoir utiliser Google Earth, vous devez télécharger l'application. La version de base est disponible gratuitement sur http://earth.google.com/intl/fr/. En haut de cette page, à droite, cliquez sur le bouton vert " Télécharger Google Earth ". La procédure de téléchargement commence immédiatement. Ensuite, il suffit de suivre les instructions qui apparaissent sur l'écran. Après l'installation, démarrez le programme et c'est parti ! Attention : Google Earth est une application assez lourde qui nécessite beaucoup de place sur votre PC. La vitesse à laquelle vous recevez les informations dépend des caractéristiques de votre système. Si vous voulez utiliser Google Earth sur un ordinateur équipé de Windows, vous devez disposer de : Plus d'infosLa version la plus récente de Google Earth (version 4.2) dispose d'une interface neuve et simplifiée. La boussole de navigation qui permet d'ajuster l'image (zoom, rotation, ...) se trouve maintenant dans le coin supérieur droit de l'écran, ce qui permet de gagner de la place sur l'écran. Les programmes d'aide, qui vous permettent de mesurer des distances, d'imprimer, d'envoyer par email ou d'ajouter des repères se trouvent dans une toute nouvelle barre d'outil qui se trouve au-dessus de la carte. Pour avoir une idée des possibilités d'exploration du monde avec Google Earth, rien de tel qu'un coup d'oeil aux démonstrations en vidéo : http://earth.google.com/intl/fr/tour/index.html. Google Earth est maintenant équipé d'une fonction qui permet de regarder le monde en 3D, de zoomer, de renverser et de faire tourner les cartes. Et ce n'est pas tout. Lorsque vous explorez plusieurs lieux, vous pouvez examiner la carte à différents niveaux et faire apparaitre les informations que vous cherchez comme les restaurants, les routes, des particularités géographiques, des bâtiments en 3D, etc. En cliquant sur un des pictogrammes présents sur les images, des bulles de textes apparaissent pour donner plus d'informations sur le lieu pointé. Autre possibilité : l'étude d'un itinéraire. Pour commencer, le mieux est de survoler la maison ou le point de départ, en entrant l'adresse de cet endroit. Ensuite, une fois ce lieu défini et localisé - par l'application - sur la carte, il suffit de voler le long de la route ! Google Earth permet à chaque utilisateur de disposer de ses propres points de repères, de les sauvegarder et même de les envoyer par email. Et si l'exploration de la Terre ne vous suffit pas, la nouvelle version de Google Earth propose désormais d'observer les étoiles. La version 4.2 dispose en effet d'une fonctionnalité " Sky " pour explorer les mystères de l'espace et découvrir les galaxies et nébuleuses éloignées, le mouvement des planètes grâce à des images prises par le télescope spatial Hubble.