Les travailleurs pourront se servir d'un nouveau système, baptisé Savitas, dans les entreprises qui auront décidé de l'utiliser, pour être alertés en cas de risque de contamination au coronavirus, annoncent l'entreprise d'inspection et de contrôle Vinçotte et la start-up Esoptra. Il leur suffira de scanner un code QR avec leur smartphone, sans mettre à mal la confidentialité de leurs données.

Les consultations vidéo peuvent vous aider si vous avez des questions pratiques concernant votre santé, que votre médecin généraliste est difficile à joindre ou que, dans les circonstances exceptionnelles actuelles, vous désirez éviter tout contact physique. À compter d'aujourd'hui, AXA déploie des médecins qui peuvent être consultés en ligne pour contribuer au ralentissement de la propagation rapide du coronavirus.

Le Service fédéral des Pensions et l'Institut National d'Assurance Sociale des Travailleurs Indépendants (INASTI) publieront également leurs documents dans l'eBox, comme c'était déjà le cas pour les messages concernant la pension complémentaire, ont annoncé les ministres des Pensions et des Indépendants, Daniel Bacquelaine et Denis Ducarme.

On vous reprochait, à l'école, d'avoir la tête dans les nuages ? Vous étiez un avant-gardiste! Aujourd'hui, il n'y a rien de plus branché que d'être dans le nuage (ou le cloud en anglais).

Plutôt que de les laisser dormir, offrez une nouvelle vie à vos vieux 33 et 45 tours en les convertissant en fichiers numériques. Vous avez le choix: les confier à un spécialiste ou vous en occuper vous-même.

Les outils techniques pour aider les personnes malvoyantes sont de plus en plus nombreux, mais pas toujours adaptés à tous les troubles de la vision. Les tester est donc inévitable. À l'occasion du salon BrailleTech 2019, plus de 500 solutions seront exposées sous un même toit.

En matière de télévisions, les développements technologiques se suivent à un rythme effréné. Dernier en date, le HDR. Faut-il se laisser tenter lorsqu'on achète un nouvel écran ?

En Belgique, les patients ne peuvent toujours pas bénéficier d'un remboursement pour les applications médicales, relèvent mercredi De Tijd et L'Echo. L'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) l'a pourtant promis à plusieurs reprises.

Deux tiers des Belges préfèrent consulter leur médecin généraliste en personne plutôt que de recevoir ses conseils par webcam, ressort-il mercredi d'une étude réalisée dans neuf pays européens à la demande de Stada, une entreprise spécialisée dans les médicaments génériques.