Les produits bancaires et d'assurance sont des produits très personnels, ce qui fait que chaque consommateur nécessite une offre spécifique et sur mesure. A l'heure actuelle, en tant que consommateur, ce n'est pas toujours évident de faire la part des choses dans la large gamme de produits bancaires et d'assurance. Le secrétaire d'Etat à la Protection des consommateurs Eva De Bleeker va changer cela en lançant début de l'année prochaine un outil de comparaison en ligne pour les produits financiers.

Bientôt, les citoyens pourront tout simplement faire une comparaison en ligne sur base de leurs souhaits et besoins spécifiques en matière de produits bancaires et d'assurance.

Le développement des comparateurs de prix sont repris dans l'accord du gouvernement. Il prévoit qu'il devrait être plus facile pour les consommateurs de comparer des produits financiers par le biais de simulateurs de tarifs et de modules de comparaison en ligne. La secrétaire d'Etat révèle que le gouvernement s'est mis au travail sans attendre et n'a pris aucun risque : tous les assureur ont été interrogés et l'outil établira une liste de tous les produits auprès de tous les fournisseurs.

"L'offre des produits bancaires et d'assurance est gigantesque et en tant que consommateur, souvent, on ne sait pas à quoi il faut prêter attention", explique De Bleeker. "Un outil de comparaison donne un aperçu de toutes les options de contrat possibles convenant à votre profil, ce qui vous permet de faire un choix éclairé sur base d'informations correctes et complètes. Il faut également être en mesure de convertir rapidement ce choix en un nouveau contrat, afin de toujours obtenir le produit bancaire ou d'assurance qui convient à vos besoins et à votre situation."

Résiliation des contrats

Au jour d'aujourd'hui, il existe déjà certains outils de comparaison commerciaux, mais l'aperçu de tous les produits et fournisseurs n'est pas complet. "Et le problème se situe là bien évidemment", selon De Bleeker. "Un outil de comparaison officiel offre aux consommateurs des informations correctes et complètes sur toutes les éventuelles options convenant à son profil."

De Bleeker a rajouté qu'elle souhaite également assouplir la législation sur la résiliation des contrats d'assurance, tant pour le délai de préavis que la méthode. La législation actuelle date de 2014 et prévoit que le consommateur doit effectuer la résiliation par lettre recommandée, au moins trois mois avant l'échéance. Ce Bleeker estime qu'entre-temps, un tel délai n'est plus justifié et souligne le fait que la société s'est davantage numérisée, rendant la méthode par lettre recommandée obsolète. La législation nécessite donc une mise à jour.

Les produits bancaires et d'assurance sont des produits très personnels, ce qui fait que chaque consommateur nécessite une offre spécifique et sur mesure. A l'heure actuelle, en tant que consommateur, ce n'est pas toujours évident de faire la part des choses dans la large gamme de produits bancaires et d'assurance. Le secrétaire d'Etat à la Protection des consommateurs Eva De Bleeker va changer cela en lançant début de l'année prochaine un outil de comparaison en ligne pour les produits financiers. Bientôt, les citoyens pourront tout simplement faire une comparaison en ligne sur base de leurs souhaits et besoins spécifiques en matière de produits bancaires et d'assurance. Le développement des comparateurs de prix sont repris dans l'accord du gouvernement. Il prévoit qu'il devrait être plus facile pour les consommateurs de comparer des produits financiers par le biais de simulateurs de tarifs et de modules de comparaison en ligne. La secrétaire d'Etat révèle que le gouvernement s'est mis au travail sans attendre et n'a pris aucun risque : tous les assureur ont été interrogés et l'outil établira une liste de tous les produits auprès de tous les fournisseurs. "L'offre des produits bancaires et d'assurance est gigantesque et en tant que consommateur, souvent, on ne sait pas à quoi il faut prêter attention", explique De Bleeker. "Un outil de comparaison donne un aperçu de toutes les options de contrat possibles convenant à votre profil, ce qui vous permet de faire un choix éclairé sur base d'informations correctes et complètes. Il faut également être en mesure de convertir rapidement ce choix en un nouveau contrat, afin de toujours obtenir le produit bancaire ou d'assurance qui convient à vos besoins et à votre situation."Au jour d'aujourd'hui, il existe déjà certains outils de comparaison commerciaux, mais l'aperçu de tous les produits et fournisseurs n'est pas complet. "Et le problème se situe là bien évidemment", selon De Bleeker. "Un outil de comparaison officiel offre aux consommateurs des informations correctes et complètes sur toutes les éventuelles options convenant à son profil."De Bleeker a rajouté qu'elle souhaite également assouplir la législation sur la résiliation des contrats d'assurance, tant pour le délai de préavis que la méthode. La législation actuelle date de 2014 et prévoit que le consommateur doit effectuer la résiliation par lettre recommandée, au moins trois mois avant l'échéance. Ce Bleeker estime qu'entre-temps, un tel délai n'est plus justifié et souligne le fait que la société s'est davantage numérisée, rendant la méthode par lettre recommandée obsolète. La législation nécessite donc une mise à jour.