Frank Robben, le directeur de la plateforme gouvernementale de santé en ligne e-health, prépare une rénovation de fond de la banque de données pour retracer les personnes exposées au coronavirus. L'objectif est que d'ici fin aout, la base de données offre des informations en temps réel, rapporte De Tijd.

Mais quelle est cette plante ? Ou quand la curiosité du bosquet vous titille, dégainez votre GSM et recevez la réponse. On déflore le sujet ensemble ?

Ces derniers mois, la vente de produits sur internet a eu beaucoup de succès auprès des Belges. Et pour cause : confinement oblige, les magasins ont dû fermer leurs portes. Mais attention, acheter en ligne n'est pas sans risque. Nos conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Pas moins de 45% des acheteurs belges ont fait plus d'achats en ligne que d'ordinaire pendant la période de confinement, selon une étude de Mastercard sur les comportements d'achat. Un nombre record d'inscriptions à des activités virtuelles a également été enregistré, notamment pour des cours de fitness à domicile.

Les travailleurs pourront se servir d'un nouveau système, baptisé Savitas, dans les entreprises qui auront décidé de l'utiliser, pour être alertés en cas de risque de contamination au coronavirus, annoncent l'entreprise d'inspection et de contrôle Vinçotte et la start-up Esoptra. Il leur suffira de scanner un code QR avec leur smartphone, sans mettre à mal la confidentialité de leurs données.

En raison du coronavirus, la vidéo est progressivement devenu le meilleur moyen de garder contact avec le monde extérieur. Malheureusement, vous ne vous montrez pas toujours sous votre meilleur jour avec une webcam. Comment améliorer cela ? Six conseils.

C'est l'un des objets que l'on utilise le plus souvent, mais qu'on nettoie pourtant le moins. Or, de nombreuses bactéries s'y accumulent... Nos conseils pour bien nettoyer son smartphone, à l'heure où l'hygiène peut sauver des vies.

Les fraudeurs profitent de la crise du coronavirus et des mesures de confinement actuelles pour tromper et voler les gens en ligne. On dénombre ainsi énormément de faux messages faisant la publicité pour des masques buccaux ou du gel désinfectant, incitant à des dons en faveur d'hôpitaux ou encore faisant croire à des internautes que le coronavirus a été diagnostiqué chez un de leurs proches. Febelfin lance donc une enquête afin d'analyser les profils de risque en ligne des Belges.

Multipharma, groupe belge de pharmacies coopératives, s'est associé avec la start-up Pwiic afin de mettre en place une plateforme d'échanges d'aide et de services gratuits dans le cadre de la pandémie du nouveau coronavirus, annonce-t-il. Ce site web permettra aux personnes à risque, isolées ou malades, de contacter des bénévoles qui pourront aller à la pharmacie à leur place ou effectuer des courses indispensables.