S'il n'y a pas de lézard, c'est que tout va bien, que tout roule. L'origine la plus vraisem...

S'il n'y a pas de lézard, c'est que tout va bien, que tout roule. L'origine la plus vraisemblable est celle qui remonte au XIXe siècle, époque où le " lézard " désignait un mauvais compagnon, un fourbe. Quand il n'y avait pas de lézard dans le groupe, c'est que tout allait bien. L'expression s'est répandue dans les années 1980 avec le groupe Alex et les Lézards et leur tube éphémère Dur, dur qui fut repris dans le film Marche à l'ombre de Michel Blanc.