Quand deux ex-profs de français proposent de réformer l'accord du participe passé en instaurant son invariabilité avec le verbe avoir, c'est le tollé immédia...