La langue était souvent désignée par " le moulin à paroles " au XVIIe...

La langue était souvent désignée par " le moulin à paroles " au XVIIe siècle. Au siècle suivant, on parla du "moulin à paroles" pour désigner celui qui bavarde et papote sans s'arrêter, qui a le don de s'exprimer. Evidemment, on pense aux moulins qui tournent sans cesse, alimentés par l'eau ou le vent. On pourrait parler d'éolienne à paroles !