" Je n'ai plus de bonnes relations avec ma mère. Elle désire que mon héritage revienne directement à mes enfants, déclare Bérénice, 43 ans. Je ne suis pas dans le besoin. Je ne travaille plus pour moi, mais pour l'avenir de mes enfants. Néanmoins, le fait de ne pas hériter de ma mère reste très symbolique, très révélateur. Cela en dit long sur notre relation. "
...