1

Avant de partir faites un screening sérieux de votre garde-robe. Débarrassez-vous de ce qui est usé. Rangez à la cave ce qui est raisonnablement trop petit ou trop grand et trop beau, et que vous pourrez reporter dans 1 kilo en plus ou en moins. Virez ce qui vous vieillit, ce qui ne vous va plus. Essayez de réaliser des silhouettes avec ce qui reste. Maintenant, regardez ce qui vous manque et faites une liste.
...

Avant de partir faites un screening sérieux de votre garde-robe. Débarrassez-vous de ce qui est usé. Rangez à la cave ce qui est raisonnablement trop petit ou trop grand et trop beau, et que vous pourrez reporter dans 1 kilo en plus ou en moins. Virez ce qui vous vieillit, ce qui ne vous va plus. Essayez de réaliser des silhouettes avec ce qui reste. Maintenant, regardez ce qui vous manque et faites une liste.Vous partez dès lors avec une idée précise de ce qu'il vous faut. Et ne reviendrez pas avec un pantalon alors que c'est un trench qui vous était indispensable.Déterminez votre budget, ce qui vous évitera les achats coups de coeur que vous regretterez ensuite. Cela vous permettra aussi de cibler vos boutiques en zappant celles qui sont hors budget mais où vous pourriez néanmoins craquer.Ne négligez pas les trésors que recèlent les boutiques de seconde main qui reviennent en force. Mais à 50 ans, méfiez-vous du vintage porté au premier degré et surtout en total look.Faites un repérage sur le web ; cela vous permettra de vous rendre directement dans les boutiques adéquates.Invité. e à un mariage ou à une communion ? Prenez-vous y à temps. Car il est rare que les achats de dernière minute soient bien inspirés. Et quand le samedi vers 17h30 on n'a toujours pas trouvé la perle rare, on a tendance ou à exploser son budget ou à choisir une tenue qui ne nous sied pas vraiment.Faites vos achats seul.e et écoutez votre intuition. Si vous n'êtes pas sûr.e de votre coup, faites une photo et envoyez-la à votre conjoint.e, enfant ou meilleur-e ami.e.Adressez-vous à la vendeuse ou au vendeur. Dites-lui ce que vous cherchez. Cela vous fera gagner un temps précieux et les tentations qui se nichent traîtreusement au fil des rayons. Demandez toujours si un échange est possible et dans quelles conditions.Lisez attentivement les étiquettes. Elles vous apprendront beaucoup sur le côté éthique et écologique du vêtement. Elle vous diront aussi si vous êtes obligé. e de les laver au pressing ou pas (bien que souvent il ne s'agisse que d'une précaution prise par la marque et qu'un petit lavage main sera tout à fait toléré).Portez des vêtements faciles à enlever et remettre. Ainsi que des sous-vêtements neutres qui ne marquent pas et vont avec tout. Et ne vous maquillez pas trop pour ne pas laisser de traces sur les habits. Ne snobez pas le petit foulard de soie qui se trouve dans les cabines : non seulement il protège les vêtements des traces de maquillage mais aussi votre propre maquillage.Essayez, essayez et essayez encore. Même si vous en avez par-dessus la tête. La coupe et la façon d'un vêtement sont bien plus importants qu'on ne le croit. Une veste n'est vraiment bien taillée que si vous la sentez à peine sur vous. Bougez dans les vêtements que vous envisagez d'acheter : penchez-vous en avant, asseyez-vous, fermez les boutons et les zips, vérifiez que l'ourlet ne pendouille pas.Si le miroir est un triptyque, c'est top, car il est essentiel de vous voir aussi de dos (ouille, les pantalons magnifiques devant mais qui font les fesses plates ! ). Sinon, vous connaissez les trucs : un miroir penché a tendance à vous mincir, tenez-en compte.N'achetez pas tous les éléments prévus sur votre liste le même jour, cela vous fera une réserve de rêve et l'occasion de renouveler le plaisir...