La Wallonie recèle de nombreux sites classés à l'Unesco, dispersés à travers toute la région. Si certains, comme les beffrois et les sites miniers, sont épinglés à titre thématique, d'autres sont suffisamment uniques que pour être distingués à eux tout seuls: la cathédrale de Tournai, les minières néolithiques de Spiennes, les ascenseurs à...

La Wallonie recèle de nombreux sites classés à l'Unesco, dispersés à travers toute la région. Si certains, comme les beffrois et les sites miniers, sont épinglés à titre thématique, d'autres sont suffisamment uniques que pour être distingués à eux tout seuls: la cathédrale de Tournai, les minières néolithiques de Spiennes, les ascenseurs à bateaux du Canal du Centre... Inaugurée en 2020, la "Route Unesco" permet de relier ces différents chefs-d'oeuvre du génie humain, ainsi que quelques lieux estampillés "patrimoine majeur de Wallonie", le long d'un itinéraire cycliste de près de 500 km. Depuis la région tournaisienne jusqu'à la frontière hollandaise, en passant par le Condroz, les contreforts de l'Ardenne et même une petite incursion en Allemagne (la Vennbahn est une ancienne ligne de chemin de fer belge passant chez nos voisins), le voyage s'avère varié et plutôt agréable - merci le Ravel! - bien que solidement vallonné sur la fin. Pour plus de facilité, le parcours est tronçonné en onze étapes, s'échelonnant entre 18 et 68 km, débutant et se terminant à chaque fois dans un centre urbain. Attention: se lancer sur la Route nécessite un minimum de préparation, puisque celle-ci n'est pas balisée à proprement parler. Pour chaque étape, il vous faudra donc vous rendre sur le site de Wallonie Belgique Tourisme afin de télécharger l'itinéraire précis et/ou la liste des points-noeuds. Un carnet de voyage gratuitement téléchargeable vous donnera également la liste des points d'intérêts touristique à proximité, ainsi qu'une sélection d'hébergements labellisés "Bienvenue vélo". De quoi enchaîner plusieurs étapes dans les meilleures conditions!