Le "frein" dont on parle n'est que le mors du cheval. Cette pièce métallique placée d...

Le "frein" dont on parle n'est que le mors du cheval. Cette pièce métallique placée dans la bouche de l'animal permet de le diriger avec l'aide des rênes. A proprement parler, le cheval ne ronge pas son frein, à tout le moins il le mordille lorsqu'il s'impatiente en attendant sa cavalière ou son cavalier. "Ronger son frein" pour les humains, c'est réprimer son impatience, c'est avoir du dépit et ne pas pouvoir l'exprimer.