"Les gens sont parfois effrayés en apprenant que je porte une stomie (poche) mais cela m'a permis de retrouver une vie active. Vers l'âge de 63 ans, je me suis mise à avoir de plus en plus souvent mal en allant à la selle. Je n'ai pas tout de suite pensé au cancer. Je n'avais pas maigri et je ne me sentais pas fatiguée - deux symptômes typiques que l'on associe à la maladie. Le jour de mon anniversaire de mariage, on a détecté un énorme gonflement qui obstruait la quasi-totalité du gros intestin. Le passage était si rétréci que toute coloscopie semblait impossible.
...