Le gouvernement finance une étude sur les applications destinées à aider les patients qui travail...

Le gouvernement finance une étude sur les applications destinées à aider les patients qui travaillent à retrouver leur mobilité après la pose d'une prothèse du genou ou de la hanche. Ce suivi virtuel ne remplace pas les séances régulières chez le kinésithérapeute mais vient en complément afin de se rétablir plus vite. Ce type d'app apportera au thérapeute un précieux feedback et lui permettra de conseiller son patient à distance. Pratique en ces temps de distanciation physique !